Rejoignez nous !

Football

Mercato : Le LOSC retrouve le sourire pour Benjamin André, des pistes étudiées au milieu de terrain

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Corentin Betrancourt

Proche de perdre Benjamin André ces derniers semaines, le LOSC s’est démené pour que la situation débouche sur une issue positive. En parallèle, certaines pistes sont étudiées pour renforcer ce secteur de jeu : le milieu de terrain.

Le marché des transferts ne s’interrompt jamais vraiment, et dans le Nord, il faut savoir jongler entre les cas épineux. Outre l’actualité entourant le jeune Leny Yoro, c’est la situation de l’expérimenté Benjamin André (33 ans) qui a récemment fait couler de l’encre et perler quelques gouttes de sueur sur le front des supporters lillois. Capitaine des Dogues, il a fait l’objet d’une offre extrêmement lucrative formulée par Al-Duhail, formation qatarienne menée par Christophe Galtier. L’ancien entraîneur du LOSC n’est d’ailleurs pas pour rien dans ces approches, désireux de pouvoir retrouver l’un de ses vétérans passés. En réflexion depuis plus d’un mois au vu des arguments financiers avancés, Benjamin André commençait peu à peu à se laisser enivré par l’exotisme. L’idée émergeait de vivre une nouvelle vie, de franchir le seuil d’une porte qui n’avait jamais été dépassé.

Inquiet face à cette situation inattendue, le LOSC a tout mis en œuvre pour conserver son capitaine, multipliant les échanges. Ces dernières heures, ce bref feuilleton estival semble s’être considérablement approché de son épilogue. Les différentes parties se sont accordées. Des arguments sportifs et financiers ont convaincu le milieu de terrain de poursuivre son aventure lilloise, et ce, au détriment de l’intérêt exprimé par le club qatarien. Il a d’ailleurs inscrit un but ce mardi, lors de la réception du KMSK Deinze pour un premier rendez-vous amical de pré-saison. Si l’écurie de Christophe Galtier ne gonfle pas son offre, les Nordistes pourront souffler et prioriser d’autres chantiers dans l’entrejeu.

Des escarmouches en mer au pays des tulipes

Deuxième homme de la doublette lilloise au milieu de terrain, Nabil Bentaleb (29 ans) est toujours en phase de rétablissement depuis son récent malaise et son hospitalisation au CHU de Lille. De retour chez lui au plus près des siens, il se porte de mieux en mieux, mais le flou reste encore entier sur la suite des événements.

Enfin, le LOSC garde un œil sur le marché. Plus encore, il suit assidûment certains profils pour ce poste de milieu de terrain. Comme révélé par Mohamed Toubache-TER, des contacts ont effectivement eu lieu avec Pierre Lees-Melou (31 ans), mais sa situation n’est pas la plus évidente. Le Breton, victime d’une fracture du tibia droit et opéré en mai dernier, n’est pas le seul joueur sur la short-list établie par les Dogues. Selon nos informations, le profil de Branco Van den Boomen (28 ans) plaît également à la direction lilloise, avec laquelle des échanges ont déjà eu lieu.

Recruté libre l’été dernier, le Néerlandais a vécu une année difficile du côté de l’Ajax Amsterdam, contrarié par une blessure au genou entre novembre et février et un bilan contrasté de 3 buts et une passe décisive en 29 rencontres disputées. La formation amstellodamoise connaît des difficultés financières et souhaiterait, selon The Telegraaf, profiter de sa côte pour le céder et récupérer quelques précieux millions. Une chose est certaine, le mercato du LOSC va connaître un coup d’accélérateur dès que le départ de Leny Yoro (18 ans) sera acté.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR