Rejoignez nous !

Football

L’Angleterre se heurte au Danemark de Simon Kjaer (ex-LOSC), pas loin de créer la surprise

Publié

le

Crédit Photo : Stuart Franklin/Getty Images

Neutralisé par la Slovénie quelques jours plus tôt, le Danemark a été accrocheur ce jeudi en tenant l’Angleterre en échec (1-1). Simon Kjaer & Co peuvent néanmoins avoir des regrets, la victoire n’était pas loin.

Pourtant considérée comme la nation favorite à l’Euro 2024, l’Angleterre a eu toutes les peines du monde face au Danemark ce jeudi. Après avoir empoché un succès compliqué face à la Serbie (1-0), elle peut être heureuse de prendre un point de son duel avec les Vikings danois (1-1) et de conserver la tête du groupe C (4 pts) à une journée du terme de la phase de poule de la compétition.

En difficulté lors du premier quart d’heure, le Danemark a été cueilli à froid à l’approche des vingt premières minutes par une réalisation inscrite par Harry Kane (18′). Le buteur du Bayern Munich a profité d’un mauvais dégagement de la défense danoise pour trouver le petit filet d’une tentative à bout portant. Cette ouverture du score a réveillé les Danois, qui ont rapidement fait le siège des cages de Pickford. Cette étreinte s’est resserrée jusqu’à l’égalisation de Hjulmand qui fait mouche d’une frappe à plus de trente mètres (34′). Ils poussent jusqu’à la pause sans parvenir à réitérer leur performance. Cette dynamique, elle se poursuivra d’ailleurs jusqu’au coup de sifflet final. Les Anglais tenteront de réagir et trouveront le poteau (Foden, 56′), mais celui-ci n’est qu’une illusion tant l’Angleterre est à la peine. Le score ne bougera pas jusqu’au coup de sifflet final, et ce, à la grande déception des Danois, qui dominaient pourtant leur sujet.

À Francfort, les Three Lions auront encore déçu dans le contenu et n’échapperont pas, c’est certain, aux critiques. Simon Kjaer, de son côté, n’a pas disputé la moindre minute, se contentant d’un rôle de capitaine de route jusqu’ici.

Le classement : Angleterre (4 pts), Danemark (2 pts), Slovénie (2 pts), Serbie (1 pt).

La composition danoise : Schmeichel – Christensen, Vestergaard, Andersen – Kristiansen (Bah 57′), Hojbjerg, Hjulmand (Norgaard 82′), Maehle – Hojlund (Poulsen 67′), Eriksen (Skov Olsen 82′), Wind (Damsgaard 57′)

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR