Rejoignez nous !

Football

Euro 2024 : Le Portugal de Rafael Leao (ex-LOSC) s’en sort in extremis

Publié

le

Crédit Photo : Carlos Rodrigues/Getty Images

Lors de l’ultime rencontre de la 1ère journée de phase de poules de l’Euro 2024, le Portugal a été contraint de compter sur le temps additionnel pour briller. La République Tchèque s’est écroulée sur le gong (2-1).

Opposée à la Tchéquie pour son premier match de poules à l’Euro 2024, le Portugal a longtemps fait face à ses défauts, incapable de manœuvrer avec une défense tchèque compacte, constituée de deux bus bien garés devant la surface de réparation. Incapable de ressortir le cuir, elle a su résister aux assauts des Portugais, outrageusement dominateurs, mais peu inspirés lorsqu’il fallait faire la différence dans les trente derniers mètres. C’est alors que le scénario du match piège s’est dessiné au fil des minutes, prenant de l’ampleur en seconde période. Débarqués sur le rectangle vert avec de nouvelles intentions, les Tchèques se sont montrés plus dangereux dans des phases de transition tranchantes lors desquelles la Seleção a étonnamment montré quelques signes de faiblesses, finissant même par craquer à l’heure de jeu.

Le premier rideau surpassé, le Portugal a rapidement été pris de vitesse et Diogo Costa a été impuissant sur une magnifique frappe de Provod (62′), la deuxième seulement de la partie après celle décochée dans les cinq premières minutes. D’abord affolés, les Portugais sont finalement parvenus à réagir grâce à un but contre son camp de Hranac (69′). Réalisation folklorique, le scénario final l’a été également été avec un but refusé pour hors-jeu (87′) à Diogo Jota. Les démons belges, uniques grandes surprises de la compétition jusqu’ici, jaillissait alors à Leipzig où il fallu un clin d’œil de l’histoire pour tout chambouler. Vingt-quatre ans après son papa Sergio, auteur d’un triplé contre l’Allemagne à l’Euro 2000 (3-0), Francisco Conceiçao a délivré le Portugal dans le temps additionnel (90+2′) rendant la partie irrationnelle (2-1). Le Portugal poursuit ainsi la Turquie en tête du Groupe F, vainqueur de la Géorgie quelques heures plus tôt (3-1).

Sur le plan individuel, Rafael Leao n’a pas été enthousiasmant, d’abord gêné par les erreurs techniques de ses milieux puis incapables de faire un centre correcte à l’issue de débordements répétés. Dans le sens inverse, son implication défensive a été pointé du doigt. L’ancien joueur du LOSC a d’ailleurs rapidement été poussé sur le banc (63′).

La composition portugaise : Costa – Cancelo, Dalot, Pepe, Dias, Mendes – Silva, Fernandes, Vitinha – Ronaldo, Leao

Portugal – République Tchèque : Le résumé vidéo

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR