Rejoignez nous !

Football

U17 – Finale : Scénario de dingue, le LOSC s’incline aux tirs au but et passe à un doigt de soulever le trophée

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Corentin Betrancourt

Il aura fallu s’armer de patience pour découvrir le nouveau champion du championnat national U17. Dans un scénario fou, le LOSC et l’Amiens SC se sont départagés au tirs au but. Et à ce jeu, c’est l’Amiens SC qui l’emporte et glane le trophée.

Une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne. Les U17 du LOSC étaient à Brive-La-Gaillarde ce samedi pour la finale du championnat national des U17. La fin d’une longue saison face à l’Amiens SC. Après les victoires face à l’Olympique de Marseille (2-1) en quarts de finale puis face à l’AS Monaco (3-2), les Lillois se mesuraient face au premier du groupe A. Dans un scénario fou, égalisant à la dernière minute, le LOSC s’est finalement incliné aux tirs au but (2-2, 5-3 t.a.b)

Le film de la rencontre

Dès les premières minutes du match, le rythme était soutenu. L’Amiens SC a mis de la vitesse dans ses attaques pour tenter de prendre de court une défense lilloise bien regroupée. Les Amiénois sont mieux rentrés dans leur rencontre. Même si les Picards contrôlaient le début de match, peu d’actions sont observées dans les dix premières minutes. Le LOSC rentre dans la surface amiénoise pour la première fois à la seizième minute de jeu. Balle au pied, Soriba Diaoune tente de faire la différence mais il bute sur une bonne défense picarde. Une minute plus tard, Ruben Akale récupère le ballon à 40 mètres des buts amiénois. Face à trois défenseurs, il vient décaler Soriba Diaoune lancé à pleine vitesse. Du bout du pied, le capitaine lillois vient ouvrir le score (1-0, 17′). La réponse amiénoise arrive deux minutes plus tard. Après une mauvaise relance, Brek tente sa chance dans un angle fermé mais sa frappe termine dans le petit filet extérieur.

Traoré est beaucoup sollicité dans ce début match pour le LOSC. A plusieurs reprises, l’ailier droit est trouvé dans la profondeur nécessitant les interventions de la défense amiénoise. Le match s’emballe peu avant la demi-heure de jeu. Alexis Hallez trouve plusieurs fois dans la profondeur, sur le côté gauche, Olufadé mais le Lillois n’a manqué que de quelques centimètres pour transmettre son ballon. C’est sur la profondeur que le LOSC tente d’appuyer face à une défense aux problèmes d’alignement. Après plusieurs minutes de creux, Amiens égalise. Le centre venu des 30 mètres vient trouver la tête de Kouassi qui devance Aristide Cornélis (1-1, 34′). Le feu se poursuit dans la surface lilloise. Une mauvaise organisation défensive qui résulte à une frappe amiénoise. Cette fois-ci, le portier lillois s’impose. Traoré aura une dernière opportunité juste avant la mi-temps mais il sera bousculé dans la surface sans faute.

L’accélération lilloise

La deuxième période démarre avec le coup d’envoi de Ruben Akalé. Le jeu est rendu difficile dans les premières minutes du second acte avec la pluie qui s’est abattue sur la pelouse de Brive mais le LOSC continue de pousser dans la profondeur avec Traoré notamment. La première occasion sera lilloise. Après un beau mouvement, Ruben Akalé tente une frappe dans un angle fermé sans trouver le cadre. Nouvelle chance pour le numéro 9 lillois quelques minutes plus tard. Cette fois-ci, plus axial, son pied gauche est repoussé par le portier. Le temps fort est clairement lillois dans ce début de seconde période. Traoré est très actif sur son côté droit et fait la différence à chaque occasion.

Sur contre, la mauvaise lecture de Hallez aurait pu être fatale au LOSC. La tentative amiénoise passera finalement à quelques mètres du but lillois pourtant seul face à Aristide Cornélis. Le vent change de côté à l’heure de jeu. Amiens retrouve son rythme de la première période mettant en difficulté la défense lilloise à plusieurs reprises. Les Amiénois parviennent à exploiter les espaces laissés par le LOSC dans sa défense. La fin de rencontre est très bridée entre les deux formations. Seules des bribes d’action sont laissées aux équipes. Une grosse frayeur aura lieu trois minutes avant la fin du match. Sur un long-ballon, Cornélis ne sort pas laissant tout le temps à l’attaquant amiénois de l’ajuster mais Alexis Hallez sort le ballon sur sa ligne. Amiens est beaucoup mieux tant physiquement que tactiquement dans cette fin de match.

La folie des derniers instants

Les Picards seront récompensés de leurs efforts à deux minutes de la fin. Lucea est sanctionné d’une main dans la surface alors que l’arbitre désigne le point de pénalty. Tchonko Towo s’empare du ballon et le transforme alors que Cornélis touche le ballon du bout des doigts (1-2, 90′). Alors qu’on se dirigeait droit vers la fin du match, la même faute est sifflée dans la surface amiénoise. Une main est signalée et un pénalty accordé au LOSC. Ruben Akalé a le ballon des tirs au but au bout du pied et le transforme (2-2, 90+4′). C’est donc aux TAB que le match s’est joué.

Sur cette séance, l’Amiens SC a réalisé un sans-faute là où Yeli Traoré a échoué. Le LOSC s’incline donc aux tirs au but (5-3) dans cette finale de championnat national U17.

LOSC 2-2 Amiens SC (3-5 t.a.b) (1-1)

Finale du championnat National U17 – Samedi 15 juin 2024 – 16h

Buts : Diaoune (17′), Akale (90+4′) pour le LOSC ; Kouassi (34′), Tchonko Towo (90′) pour l’Amiens SC
Avertissements : Goffi (21′), Dehaine (45′), Lucea (88′)  pour le LOSC ; Brek (27′), Aissat (66′)

LOSC : Cornélis – Goffi, Lucea, Hallez, Flament (Mokhtari 76′) – Traoré, Dehaine (Hadiri 63′), Imbondo, Diaoune (cap.) – Akalé, Olufadé
Entraîneur : Rachid Chihab

Amiens SC : Atigan – El Mahjoubi, Brek, Yameogo, Makengele – Keita, Massock – Aissat, Hambe Bendamech (Jouffroy 67′), Kouassi – Tchonko Towo
Entraîneur : Grégory Auger

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR