Rejoignez nous !

Football

Mercato : Leny Yoro, un départ express attendu au LOSC

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Victor Orgaer

Apparu au Domaine de Luchin à l’occasion de la reprise, Leny Yoro possède toujours un bon de sortie. Un départ à l’entame du mois de juillet est espéré.

Il y a un peu plus de trois ans, alors qu’il menait Everton en Premier League, Carlo Ancelotti (65 ans) apportait son soutien au LOSC dans la course au titre en Ligue 1. Depuis, il ne semble jamais avoir véritablement lâché les Dogues des yeux, d’autant que l’un d’entre eux possède un profil recherché sur le continent : Leny Yoro (18 ans). Le défenseur central lillois a réalisé une année convaincante, s’appuyant sur la confiance de Paulo Fonseca pour briguer et conserver une place de titulaire en puissance tout au long de la saison récemment écoulée. Déjà courtisé au cours de l’hiver, mais retenu malgré les premières approches du Paris Saint-Germain et du Real Madrid, il voit les mêmes formations batailler cet été.

Olivier Létang l’a récemment confirmé, c’était à l’entame du mois de juin, Leny Yoro possède un bon de sortie et, malgré un vif intérêt du Paris Saint-Germain, cette annonce n’a pas modifié sa perception des choses. Le natif de Saint-Maurice privilégie l’intérêt exprimé par le Real Madrid, formation avec laquelle les discussions ont été les plus inspirantes et convaincantes à ses yeux. Le technicien Carlo Ancelotti n’y est d’ailleurs pas pour rien, ni son agent, Jorge Mendes, qui l’y pousse. En Angleterre, Liverpool et Manchester United sont toujours à l’affût. La dernière formation nommée s’est d’ailleurs, selon nos informations, récemment montrée plus insistante. Avec cet intérêt croissant, une transaction pourrait se boucler dès l’entame du mois de juillet, c’est du moins ce que l’on attend en interne au Domaine de Luchin, où l’optimisme règne pour un transfert rapide. De l’autre côté des Pyrénées, les Madrilènes usent de moyens médiatiques pour tenter de maintenir une certaine pression, comme faire croire que ses dirigeants sont prêts à patienter une année ou même à aller voir ailleurs si le LOSC ne revoit pas ses exigences à la baisse. De ce point de vue, les Nordistes n’ont jamais changé leur fusil d’épaule. Toujours selon nos informations, ils espèrent pouvoir récupérer une somme avoisinant les 40 millions d’euros.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR