Rejoignez nous !

Football

Objectif reconversion pour Joe Cole (ex-LOSC) : « J’adorerai devenir entraîneur, pourquoi pas en France »

Publié

le

Crédit Photo : Mike Hewitt/Getty Images

Loin des terrains depuis la fin de son aventure en Major League Soccer en 2018, Joe Cole, ancien pensionnaire du LOSC, aspire à retrouver la fraîcheur du gazon dans un rôle de technicien.

Cela fait désormais six ans que Joe Cole s’est éloigné des terrains de football, mettant fin à sa carrière de football professionnel en 2018. Passé par le LOSC, une année en prêt, l’Anglais ne compte néanmoins pas délaisser son sport. Aujourd’hui consultant pour les plus prestigieuses chaînes de télévision en Angleterre, il aspire à revêtir un nouveau costume, celui d’entraîneur. Quelques semaines après l’annonce de sa retraite, en fin d’année 2018, le milieu de terrain rejoignait les rangs des équipes jeunes de Chelsea afin de passer ses diplômes. Désormais, Joe Cole est attentif aux projets qui pourraient se présenter à lui : « J’attends actuellement la bonne opportunité. J’aimerais prendre un club où je peux avoir le contrôle pour développer l’état d’esprit. Mais oui, j’adorerai devenir entraîneur. C’est quelque chose que vous devez ressentir. Lorsque je sentirai que c’est le bon moment, j’irai, j’écouterai mon cœur comme je l’ai fait lorsque j’étais footballeur », a-t-il déclaré au micro de RMC Sport, pas encore totalement parer à reprendre le rythme d’une vie rythmée au rebond du ballon rond.

Joe Cole est encore en attente du projet parfait qui lui permettra de débuter sa seconde carrière. Plusieurs pays sont d’ailleurs dans son viseur : les Etats-Unis, l’Angleterre mais aussi la France, où il a passé une année lors de son passage au LOSC : « Je dois encore améliorer mon français pour venir ici, ça c’est sûr, dit-il en riant. Je suis ouvert à tout. J’ai terminé ma carrière aux Etats-Unis, et j’adore ce pays, comme la France. Le plus haut niveau est en Angleterre. Je sais, par exemple, que Chelsea a des connexions avec Strasbourg. Mais tout cela n’a pas d’importance. J’aimerais aller là où il y a les bonnes personnes. Ce ne sera pas non plus une question d’argent. La passion pour un projet, c’est quelque chose que vous devez sentir au fond de votre cœur », conclut l’ancien Lillois, déjà prêt à se projeter.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR