Rejoignez nous !

Football

« Actuellement, je suis sur le banc côté gauche », Benjamin Pavard (ex-LOSC) ironise sur sa situation en Bleus

Publié

le

Crédit Photo : Daniel Mihailescu - Pool/Getty Images

Membre de l’équipe de France qui disputera l’Euro 2024 en Allemagne à partir de ce vendredi 14 juin, Benjamin Pavard a évoqué son statut. L’ancien du LOSC se contente pour le moment d’une place sur le banc.

Le 17 juin prochain, les Bleus se retrouvent confrontés à l’Autriche pour leur entrée en lice à l’Euro 2024. Un retour aux sources pour Benjamin Pavard, ravi de retrouver le sol allemand après avoir passé de nombreuses années à Stuttgart puis au Bayern Munich depuis son départ du LOSC : « La première fois que j’ai posé les pieds ici, j’étais jeune, j’avais 19 ans. Tout de suite, j’ai senti la rigueur allemande. A chaque entraînement, il faut se donner à fond. J’ai vécu sept années magnifiques en Allemagne. J’ai beaucoup gagné aussi et ce que j’ai particulièrement apprécié, ce sont les stades et les ambiances. J’en garde beaucoup de positif et je suis content de pouvoir revenir ici pour cet Euro », confie l’ancien Lillois.

Brillant à l’Inter Milan, où il a atterri en provenance du Bayern Munich, Benjamin Pavard (28 ans) a réalisé une saison pleine avec 32 rencontres disputées toutes compétitions confondues. Appelé par Didier Deschamps avec l’équipe de France, il doit s’y contenter d’un rôle différent, bien distinct de celui de titulaire indiscutable en Lombardie : « Surpris d’être installé au poste de latéral droit et si je m’attends à beaucoup jouer ? Cela commence fort ! Actuellement, je suis plutôt sur le banc côté gauche (rires)… Après, je ne sais pas, ce sont les choix du coach, moi je m’adapte aux demandes du coach, que ce soit au poste de latéral droit ou en défense centrale. Concernant la compétition, on verra, je suis prêt physiquement et mentalement. Je suis prêt, que ce soit sur le banc ou pour jouer, je me sens bien et je me sens prêt », insiste Benjamin Pavard en conférence de presse ce vendredi.

En face de lui, les journalistes insistent, mais le natif de Maubeuge ne change pas de discours : « Ce que me dit le coach reste privé. Je suis un compétiteur et il sait que quand il fait appel à moi je réponds présent. Actuellement, je ne joue pas, mais je reste positif. Je me donne à 100% à l’entraînement. Si le coach m’appelle, je répondrais présent », conclut ainsi l’ancien joueur du LOSC. Ses supporters devront sans doute patienter avant de le voir défendre l’étendard français à l’Euro.

La conférence de presse en intégralité

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR