Rejoignez nous !

LOSC

Steeve Elana (ex-LOSC) : « Le talent de Sofiane Boufal ne s’explique pas »

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Interrogés par le média 90 Football qui a dédié un portrait à Sofiane Boufal, Renato Civelli et Steeve Elana se sont confiés sur l’international marocain qu’ils ont connu au LOSC.

Il est un joueur que l’on n’oublie pas du côté des supporters. Sofiane Boufal a marqué les esprits lillois. Doté d’une qualité technique incroyable, le Marocain s’est imposé comme l’un des piliers de l’équipe lilloise lors de son passage au LOSC. Pour son ancien coéquipier Steeve Elana, sa qualité est difficile à décrire : « Son talent ne s’explique pas. Quand on le connait, on sait qu’il a une définition du foot qui lui appartient. Un jour, on parlait de ses dribbles et il m’avait dit : « Bah en fait je ne sais pas ce que je vais faire quand je reçois le ballon. C’est quand les joueurs arrivent que je m’adapte et que j’essaie de faire le dribble le plus efficace par rapport à la situation mais je n’ai pas de dribbles prédéfinis » ». L’ancien portier lillois le voit aussi comme un joueur très attachant, qui a besoin d’être au contact des autres : « Il avait besoin d’un petit cocon dans le cocon, dans le groupe, pour lui témoigner un peu d’affection. C’est un grand affectif. ».

Et bien qu’il avait une qualité balle au pied à n’en pas douter, c’était aussi un joueur qui ne défendait pas beaucoup et qui avait du caractère : « Par exemple, s’il s’oubliait sur un travail défensif, quelqu’un lui faisait la remarque. Il allait répondre sur le coup car il ne comprenait pas. En rentrant aux vestiaires on était à côté. Je disais : « Sofiane ! On t’a demandé ça et t’as répondu mais… » Il me regardait et me disait : « Pff ouais c’est vrai, je n’aurai pas dû répondre. » Mais il rigolait et disait : « Ouais mais sur le coup j’avais envie de répondre. Mais c’est vrai il a raison. » Ce petit retour-là, on en rigolait à chaque fois. Comme quoi il n’était pas borné, ça ne partait pas d’une mauvaise intention. Mails il fallait savoir communiquer pour lui faire passer certaines tâches qui, pour lui, étaient moins plaisantes dans le jeu. ». Mais Steeve Elana admet aussi qu’« Il fallait le laisser jouer. Il fallait parfois accepter qu’il défende un petit peu moins. ».

Pour Renato Civelli, ancien défenseur au LOSC, c’est aussi ce côté caractériel qui ressort et un joueur peut-être pas assez mature quand ils se sont croisés : « Moi je n’étais pas un joueur avec énormément de qualités mais assez rigoureux tactiquement. J’ai fait toute ma carrière grâce aux efforts. Sofiane, ce n’était pas le cas à l’époque. On a eu quelques accrochages si on peut dire ça. Il était beaucoup plus jeune que moi. Je pense qu’il a évolué car il s’il joue en équipe nationale, c’est que c’est le cas. C’était un gamin de 20-22 ans. Tout le monde était sur lui et parlait d’un transfert à 15-20 millions. Si tu n’as pas la tête sur les épaules c’est difficile à vivre. Je pense que c’est ce qu’a vécu Sofiane. Mais au-delà c’est quelqu’un de très sympa. Il rigole beaucoup, c’est un chambreur. ».

Advertisement
Cliquez pour commenter

Vous devez être identifié pour commenter Connectez vous

Laissez une réponse

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR