Rejoignez nous !

Football

Lucas Chevalier (LOSC), Dogue de la saison 2023-24 sur Le Petit Jury

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Victor Orgaer

À l’issue de chaque rencontre, et ce, depuis le début de la saison, vous avez l’opportunité de noter les joueurs du LOSC. Cette fois-ci, alors que la saison est arrivée à son terme, il est temps de faire un point sur le classement final.

Quand le coup de sifflet final retentit, la communauté lilloise est en capacité de sélectionner quatre individualités. Celles qui ont le plus influencé le match à leurs yeux, de manière négative ou positive. Les supporters se muent ainsi en Le Petit Jury et c’est ce qu’ils ont fait avec assiduité tout au long de l’année. Depuis la défaite subie à Monaco, d’une courte tête (1-0), nous vous avons caché l’évolution des points glanés. Ainsi, vous avez toujours eu l’opportunité de voter, mais vous naviguiez à vue depuis le déplacement à Metz, un déplacement victorieux en Moselle (1-2).

Leader incontesté à quatre journées de la fin de la saison, Lucas Chevalier (22 ans) est toujours en tête au coup de sifflet final. Mieux encore, le portier lillois a conforté son avantage, concluant l’exercice avec 3000 points d’avance sur son dauphin, Edon Zhegrova. À titre de comparaison, il s’agit de l’écart qui sépare le troisième, Leny Yoro, du neuvième, Jonathan David. À l’image d’une période plus délicate, le défenseur tricolore n’a d’ailleurs eu de cesse de perdre des unités en cours de route ces dernières semaines. Engagé dans une dynamique contraire, Benjamin André a grappillé des positions, clôturant sa saison au pied du podium. Plus bas, Yusuf Yazici (6e) fait une queue de poisson à Nabil Bentaleb (7e) en le devançant d’une seule et unique unité quand Angel Gomes et le buteur canadien restent inséparables, même sur le plan comptable (voir ci-dessous).

En bas de classement, les grands perdants n’ont pas eu l’occasion de défendre chèrement leur peau. Alan Virginius, décevant en début de saison, conserve sa position de lanterne rouge, suivi de près par Ignacio Miramon. Grosse performance, celle de Hakon Haraldsson. L’Islandais, avant d’enchaîner les titularisations, stagnait dans les bas-fonds de ce classement. Il figure aujourd’hui en treizième position. De belles promesses pour l’exercice à venir…

Le classement final

1.  Lucas Chevalier : 12 725 points
2. Edon Zhegrova : 9625 points
3. Leny Yoro : 7794 points
4. Benjamin André : 6410 points
5. Tiago Santos : 6227 points
6. Yusuf Yazici : 5523 points
7. Nabil Bentaleb : 5522 points
8. Angel Gomes : 4421 points
9. Jonathan David : 4418 points
10. Gabriel Gudmundsson et Bafodé Diakité : 2819 points
12. Ismaily : 2758 points
13. Hakon Haraldsson : 1585 points
14. Alexsandro : 1232 points
15. Rémy Cabella : 1141 points
16. Ayyoub Bouaddi : 853 points
17. Adam Ounas : 788 points
18. Vito Mannone : 525 points
19. Trévis Dago : 343 points
20. Samuel Umtiti : 173 points
21. Ivan Cavaleiro : 93 points
22. Akim Zedadka : 8 points
23. Tiago Morais : -10 points
24. Ignacio Miramon : -442 points
25. Alan Virginius : -602 points

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR