Rejoignez nous !

Football

Bruno Cheyrou (Canal+) : « Pas de Ligue des Champions, les premiers impacts seront financiers »

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Victor Orgaer

Ce dimanche, face à Nice, le LOSC a vécu une nouvelle déception en fin de match, rattrapé dans temps additionnel alors que ses hommes étaient qualifiés pour la Ligue des Champions. Ils se seraient laissés happer par l’émotion.

Le LOSC a été piégé sur son terrain ce dimanche soir face. En concédant le nul face à l’OGC Nice (2-2), ses hommes se font devancer par le Stade Brestois lors de la dernière journée de championnat, chipant à la Ligue des Champions à leur détriment. En difficulté dès l’entame de match, durant laquelle ils ont encaissé un pion dès la 10e, les Dogues n’ont pas convaincu : « Les Lillois ont mis du temps à s’adapter au système de Farioli. Il y avait de la fébrilité, il y avait un peu de manque de lucidité. […] La prestation collective lilloise n’est pas bonne ce soir », estime Aline Riera sur les antennes de Canal+. Le LOSC a tout de même réussi à revenir au score et à prendre les devants pour assurer la Ligue des Champions, mais l’égalisation niçoise dans les arrêts de jeu est venue gâcher la fête : « Il n’y a pas eu de miracle. Les Lillois avaient tous les ingrédients, avaient les cartes en mains. Ils n’ont pas su gérer au niveau des émotions, peut-être un manque d’expérience. Ils ont raté le coche pour garder cette troisième place », poursuit-elle.

Le match nul du LOSC n’a pas uniquement un impact sur la fin de saison. Avec cette quatrième place, les Lillois devront passer par des tours préliminaires pour espérer pouvoir se qualifier pour la Ligue des Champions. Un épineux problème aux yeux de Bruno Cheyrou, loin d’être uniquement négatif pour le côté sportif : « Les premiers impacts seront évidemment financiers puisqu’il y aura cette incertitude de savoir si Lille pourra participer à la phase de groupe ou pas. Donc forcément, énormément de millions en jeu. Quand on a vu Benjamin André marquer ce but, on a dit que ça serait certainement un but à plusieurs dizaines de millions d’euros. Puis dans la foulée, les Niçois ont marqué. La rencontre a été mal géré par les Lillois. A partir du moment où ils mènent 2-1, qu’ils jouent à domicile, qu’ils ont la troisième place, peu importe ce que faisait Brest… Ce résultat aura énormément d’impacts pour les Lillois », estime-t-il.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR