Rejoignez nous !

Football

U19 – Quarts de finale : Fin de parcours pour le LOSC, renversé par l’OM

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Victor Orgaer

Deuxième de leur groupe derrière le Paris Saint-Germain, les U19 du LOSC débutaient leur phase finale à l’extérieur ce dimanche, avec une confrontation haletante face à l’Olympique de Marseille. 

C’était une première pour la jeunesse lilloise : qualifiés pour les phases finales, les U19 et U17 ont fait le déplacement ensemble ce samedi après-midi pour disputer leur quart de finale. Pour cause, les deux équipes affrontent l’Olympique de Marseille ce dimanche. Après les U17, qui l’ont emporté au bout du bout (1-2), c’était au tour des aînés menés par Sebastien Pennacchio de reprendre le flambeau à 14h30.

Le film de la rencontre

Sur une lancée de neuf succès consécutifs, les U19 du LOSC avaient dû rebattre leurs ailes pour descendre jusqu’à Marseille, restreints par l’étroitesse du train. Celles-ci ont mis quelques minutes avant de se déployer. Comme à l’accoutumée, ils ont débuté la partie en posant le pied sur le cuir, avant d’être rapidement bousculés par l’intensité du pressing imposé par les Olympiens. C’est alors une véritable passe d’arme qui débute avec des temps de possession de part et d’autre. Sur le côté gauche, Diaoune se montre à son aise, capable de surgir jusqu’à la surface pour délivrer des centres malicieux. Si les Lillois manquent d’abord de présence dans la surface, leurs ailes se déploient peu à peu. Toujours sur le côté gauche, Diaoune rentre dans la surface en longeant la ligne de corner. Il centre alors en force sur Faïz qui manque sa tentative, mais il peut compter sur Haukur Haraldsson (20′) à bout portant. Comme leurs cadets, les U19 du LOSC prennent les devants. Pour autant, leurs ailes seront rapidement coupées et le scénario, renversé. Dans la foulée, l’Olympique de Marseille tentera de réagir, voyant une tentative sortir de peu du cadre avant que les 22 acteurs de la rencontre ne filent profiter de la pause fraîcheur, un bref moment de répit.

Dès le retour sur la pelouse, les Olympiens parviennent à faire irruption dans la surface de réparation et prennent Merzouk à défaut, jugé fautif sur une intervention qui semblait pourtant anodine. Il ne peut rien faire sur le penalty qui suit, pris à contrepied. Rapidement, les Lillois tenteront de réagir, comme sur une frappe d’Adame Faïz néanmoins trop axiale (32′). Une tête de Cossier connaîtra le même sort (43′). Ils conserveront d’ailleurs majoritairement la possession du ballon, sans parvenir à s’extirper du pressing marseillais jusqu’à la pause (1-1).

Une chaleur pesante

Globalement malmenés au cours du premier acte, les U19 du LOSC tenteront bien de se retrousser les manches, mais Diaoune bute d’entrée de jeu sur le portier marseillais. Ils se montrent plus entreprenants, mais il ne suffira que d’une incursion dans la surface pour l’OM. Buteur, Abdallah se mue en passeur. Il fixe toute la défense lilloise, le gardien compris, avant de décaler un coéquipier sur sa gauche. Ce dernier, dans la surface, rentre sur son bon pied et trouve le petit filet opposé, tout le monde est pris à contrepied (52′). Rien n’est encore perdu, mais il faut se montrer plus inspiré offensivement. Dans sa propre surface, le LOSC est sur un fil, comme lors d’un contact litigieux avec Cossier à l’heure de jeu. Jamais capable de rehausser le rythme, à l’exception d’une percée de Haukur Haraldsson (66′), c’est logiquement que la formation lilloise concède le break. Sur le flanc gauche, Costarelli récupère, mais pousse le ballon bien trop loin. Il le perd et laisse les offensifs marseillais s’engouffrer sur son côté. L’un décoche une frappe quand l’autre profite du ballon relâché par Merzouk pour faire trembler les filets. Une erreur de main qui coûte cher (72′). Au cours du dernier quart d’heure, aucune des deux formations ne parviendront plus à faire trembler les filets, et ce, malgré quelques situations. Les Dogues ont tenté, comme lors de la barre touchée par Faïz à dix minutes du terme (79′), mais ils se sont globalement montrés trop timides face aux cages adverses (1-3), tout de même bien gardées par un portier marseillais en grande forme.

Ce résultat est une conclusion frustrante pour la jeunesse lilloise, ce qui n’occulte néanmoins pas une saison réussie sur tous les plans. Deuxième de sa poule, elle a réalisé un exercice de grande facture. Cela faisait dix ans que cette catégorie ne s’était pas hissée en phase finale du Championnat National U19. Ce revers sonne également le glas de l’aventure de Sebastien Pennacchio, qui rejoindra le centre de formation du Stade de Reims dans les semaines à venir.

OM 3–1 LOSC (1-1)

Buts : Haraldsson (20′) pour le LOSC, Abdallah (29′), Seha (52′), Bezahaf (72′) pour l’OM

LOSC : Merzouk – Diawara, Hamidi, Cossier, Costarelli (Fildard 80′) – Zita, Apkakou – Diaoune, Haraldsson (Boussadia 73′), Beau Djellel, Faïz (Fokam 80′)
Entraîneur : Sebastien Pennacchio

OM : Gomis – Daubenfeld, Hamzaoui, Trigano, Doubal (Mimbaheng 90′) – Le Pironnec, Lafont, Tunkadi – Bezamaf, Abdallah (Corbon 80′), Seha
Entraîneurs : Christian Bracconi

La rencontre en intégralité

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR