Rejoignez nous !

Football

U17 – Quarts de finale : Stupeur à Marseille, le LOSC élimine le tenant du titre

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Clément Goupil

Après avoir terminé deuxièmes de leur groupe, les U17 du LOSC entamaient leur parcours en phase finale ce dimanche avec un périlleux déplacement du côté de Marseille pour y affronter le tenant du titre invaincu sur ses terres.

C’était une première pour la jeunesse lilloise : qualifiés pour les phases finales, les U19 et U17 ont fait le déplacement ensemble ce samedi après-midi pour disputer leur quart de finale. Pour cause, les deux équipes affrontent l’Olympique de Marseille ce dimanche et se sont les U17 qui ont ouvert le bal. Pour cette rencontre, Rachid Chihab pouvait compter sur le renfort de plusieurs joueurs habitués aux joutes à l’étage supérieur, Ramsès Imbondo et Ruben Akalé notamment.

Le film de la rencontre

Aligné en 4-4-2, le LOSC domine totalement l’entame de match, tenant le ballon tout en empêchant les Marseillais de sortir de leur camp. Des premières situations dangereuses arrivent sans aboutir à une frappe néanmoins, mais la première fera directement mouche. Sur un pressing dans les trente mètres adverses, le milieu défensif Ramsès Imbondo remporte son duel et trouve Ruben Akalé à l’entrée de la surface. L’attaquant réalise un une-deux avec l’autre milieu défensif, Axel Dehaine, avant de crucifier le gardien d’une belle frappe du gauche (18′, 0-1). Les deux milieux décisifs et présents dans le dernier tiers du terrain, symbole de ce début de match conquérant des Dogues. Les Lillois vont accentuer la pression dans les minutes qui suivent sans pour autant réussir à doubler la mise. C’est alors que les Marseillais tentent de sonner la révolte, combinant sur les côtés pour amener un maximum de ballons chauds dans la surface. Plusieurs actions aboutiront de ces attaques, faisant trembler l’arrière-garde lilloise sans qu’un ballon ne vienne inquiéter le gardien lillois, Aristide Cornélis. A l’image de Dimitri Lucea et Maxime Goffi, la défense et le bloc lillois résistent bien pour conserver leur avantage à la pause.

La deuxième mi-temps est néanmoins d’un tout autre acabit. Sous la chaleur marseillaise, les locaux accélèrent et poussent les jeunes Dogues dans leurs derniers retranchements. Incapables de ressortir de leur camp, les protégés de Rachid Chihab subissent physiquement et techniquement, laissant la maîtrise du match à l’OM. Ce qui devait alors arriver arriva. D’une touche à l’entrée de la surface, Valero est trouvé à la droite du point de penalty et trompe Cornélis d’une superbe frappe du pied gauche (62′, 1-1). Tout est à refaire pour le LOSC, solidaire et bien organisé, mais qui ne semble plus avoir grand chose dans les jambes, des crampes à répétition peuvent l’attester. Rachid Chihab décide alors de procéder à plusieurs changements avec les entrées d’Elias Hadiri dans l’entrejeu, Adam Khanouri dans le couloir gauche de l’attaque et Brahim Mokhtari en défense centrale, Dehaine puis Lucea passent à gauche. Des réajustements forcés ou voulus qui vont permettre à l’équipe lilloise de rééquilibrer les débats avant de placer un dernier coup d’accélérateur dans le money-time.

Coup sur coup, Yeli Traoré, Adam Khanouri et Elias Hadiri vont se procurer trois situations franches sans qu’aucune n’aille au bout. Dans le temps additionnel, ils frisent la correctionnelle sur une contre-attaque mais Cornélis réalise une claquette spectaculaire pour dévier le ballon au-dessus de la barre transversale. Alors qu’il reste moins de deux minutes dans le temps additionnel de cette deuxième mi-temps haletante, le coup fatal va être porté par les Dogues. Après un ballon long récupéré par Cornélis, le gardien joue vite pour trouver Hadiri. Le milieu combine avec Kingsley Olufadé avant de lancer Khanouri dans le couloir gauche. L’ailier fixe son défenseur et envoie un superbe centre sur la tête d’Olufadé, qui ne se fait pas prier pour envoyer le LOSC en demi-finales (90’+5′, 1-2). S’ensuit une longue célébration avec les U19 du LOSC, présents derrière le but marseillais sur cette réalisation lilloise. Une euphorie quasiment coupable puisque sur l’engagement, les Marseillais sont tout proches d’égaliser, mais le petit ballon piqué de l’attaquant phocéen passe au-dessus de la barre transversale. Un coup de chaud, un de plus dans cette fin de matinée, sans conséquence puisque le LOSC s’impose 2 buts à 1 sur la pelouse du tenant du titre, invaincu sur sa pelouse cette saison, et rallie les demi-finales de cette phase finale du championnat National U17.

Un immense chapeau aux jeunes Dogues, menés par Rachid Chihab et son staff, qui recevront l’AS Monaco ou le RC Strasbourg Alsace le dimanche 02 juin en demi-finale.

OM 1-2 LOSC (0-1)

Quarts de finale du championnat National U17 – Dimanche 19 mai 2024 – 11h – Stade 

Buts : Valero (62′) pour l’OM, Akalé (18′) et Olufadé (90’+5′) pour le LOSC
Avertissements : Ahamada (90’+2′) pour l’OM, Lucea (49′) pour le LOSC

OM : Agblemagnon – Cohen (71′, Levy), Kernif, Ouro Bang Na, Calisto (89′, Leccese) – Benson, Ahamada, Mmadi – Mahefa (64′, Ahamadi), Valero (64′, Nosel), Ali
Entraîneur : Patrick Hesse

LOSC : Cornélis – Goffi, Hallez, Lucea, Flament (64′, Hadiri) – Traoré, Dehaine (82′, Mokhtari), Imbondo, Malanda (70′, Khanouri) – Akalé, Olufadé
Entraîneur : Rachid Chihab

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR