Rejoignez nous !

Football

Jérémy Pied (ex-LOSC) et trois joueurs font condamner Panini et l’UNFP

Publié

le

Crédit Photo : Ian Walton/Getty Images

Ce mercredi 15 mai, quatre joueurs ont remporté leur procès en première instance contre la marque italienne Panini et contre l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), toutes deux condamnées.

Il y a déjà deux ans, en 2022, une quinzaine de joueurs professionnel levaient la voix contre Panini, éditrice d’autocollants de joueurs de foot, ainsi que l’UNFP et sa société commerciale (Promo-foot), qui traitait directement avec la marque italienne. Si certains cas ont été prescrits les quatre joueurs restants – Jérémy Doku, Bruno Ecuele-Manga, Vincent Bessat, et Jérémy Pied – ont été entendus au tribunal judiciaire de Paris le 13 mars dernier. Ils reprochaient à Panini d’utiliser leurs images sans détenir de document prouvant leur consentement : « On n’a aucun document écrit qui concerne la société Panini et les demandeurs qui autoriserait cette société à exploiter l’image des demandeurs », précisait leur avocat Elie Dottelonde pour franceinfo à cette époque de l’année.

Ce mercredi 15 mai, soit deux mois plus tard, le verdict est tombé. L’ancien Lillois Jérémy Pied a remporté son procès en première instance. La marque italienne Panini et l’UNFP ont été condamnées pour utilisation illégale de son droit à l’image. Pour autant, alors que les quatre footballeurs réclamaient une somme conséquente, entre 100 000 et 250 000 euros de dommages et intérêts, Panini et Promo-foot n’ont été condamnées à verser, selon Le Parisien, que quelques milliers d’euros.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR