Rejoignez nous !

Football

Chevalier quitte Nantes en boitant, Santos dans une ambulance, le point sur les blessés au LOSC

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Océane Goupil

Ce dimanche, le LOSC et ses joueurs ont pu exulter de joie à l’issue d’une précieuse victoire arrachée à Nantes (1-2). Celle-ci est néanmoins ternie par les inquiétudes autour des cas Lucas Chevalier et Tiago Santos.

Une victoire n’est jamais anodine, d’autant plus en fin de saison lorsque le classement se dessine définitivement et que l’on parvient, grâce à trois points douloureusement acquis, à se hisser sur la troisième et dernière marche du podium. La douleur, c’est loin d’être un euphémisme. Outre la bataille menée face aux Canaris, trois éléments du vestiaire lillois sont sortis sur blessure en cours de partie. Angel Gomes, pour des crampes, Lucas Chevalier ainsi que Tiago Santos, pour lesquels la situation est plus inquiétante. Celle-ci l’est devenue d’autant plus lorsqu’en zone mixte, une ambulance attendait Tiago Santos, sorti du vestiaire sur un brancard, un linge sur le visage.

En conférence de presse, Paulo Fonseca évoquait une commotion, cause de ce départ précipité pour l’hôpital. En ce qui concerne Lucas Chevalier, le genou est touché et des examens seront réalisés dans les heures à venir : « On verra, on verra », nous lançait Lucas Chevalier lors de sa sortie de l’enceinte nantaise, boitant bas sous les yeux des journalistes nordistes qui n’attendaient que lui, et ce, jusqu’au bout de la nuit pour tenter d’avoir quelques nouvelles.

Victime d’une torsion du genou lors d’une double intervention en fin de match, Lucas Chevalier (22 ans) avait d’abord tenu à conserver sa place dans les cages, contraint néanmoins de la laisser à Vito Mannone quelques instants plus tard. Le gardien nordiste sortait alors du terrain avec le masque de la douleur inscrit sur son visage. Au coup de sifflet final, il insista tout de même pour fêter ce succès avec ses coéquipiers et son public, peu importe la souffrance.

Au bout de la nuit, c’est Olivier Létang qui vint à notre micro, en zone mixte : « On a fait le point avec le docteur tout à l’heure. Aujourd’hui, c’est trop tôt pour se positionner en ce qui concerne Lucas (Chevalier) et Tiago (Santos), lançait-il simplement. Mais je crois en la force d’un groupe, d’un collectif, et je pense que le meilleur exemple, ce sont ceux qui sont rentrés ce soir. Vito (Mannone) n’a jamais rien lâché cette saison, à l’instar de Jonas Martin l’année passée, et il fait cet arrêt terriblement important. Je pense à Andrej (Ilic) pour lequel ça n’a pas été facile. La force du collectif, c’est sur ça qu’il faudra compter lors du dernier match, parce qu’il faudra compter sur les joueurs présents à 100% », concluait le président du LOSC, laissant donc entendre que Paulo Fonseca pourrait ne pas pouvoir compter sur toutes ses forces lors de la réception de l’OGC Nice le 19 mai prochain à Lille.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR