Rejoignez nous !

Football

De retour de blessure, Benjamin André en a fait baver au staff médical du LOSC

Publié

le

Crédit photo : Le Petit Lillois

Forfait lors des deux derniers rendez-vous du LOSC, Benjamin André a avoué qu’il n’était pas le plus sage lors de ces périodes d’indisponibilité.

Opposé à l’AS Monaco le 24 avril dernier, le LOSC perdait son capitaine de route, Benjamin André (33 ans), en cours de match. Suppléé par le jeune Ayyoub Bouaddi, il a été contraint de soutenir ses coéquipiers des tribunes à Metz puis lors de la réception de l’Olympique Lyonnais. Prêt à tout renverser à l’occasion des deux dernières journées de championnat, Benjamin André a donné de ses nouvelles en conférence de presse ce samedi, veille de match à Nantes : « J’avais une lésion à l’ischio (cuisse). Le timing, c’est toujours un peu criant sur les images. Le ressenti est bon, j’ai très bien récupéré. J’étais entre de bonnes mains. On a fait du bon job et je suis tout à fait apte à débuter », confie en premier lieu le milieu de terrain. De son côté, Yusuf Yazici, blessé face à l’OL, ne peut pas en dire autant.

Enragé lorsqu’il est sur la pelouse, Benjamin André n’est pas différent en-dehors. Il l’avoue avec le sourire, il n’est pas le joueur le plus docile lorsqu’il est blessé : « Je suis un peu dur, avoue-t-il en riant. Mais c’est difficile de le vivre sur le côté, difficile de ne pas être acteur et de ne pas pouvoir aider. C’est ça qui est très frustrant. La confiance en mes coéquipiers, tout ça, il n’y aucun problème, mais si vous posez la question au staff médical, c’est sûr que… On peut dire que quand on est joueur, quand on est compétiteur, on veut toujours aller plus vite. Après, il y a des choses où l’on ne peut pas aller plus vite. Eux, ils essaient de freiner un peu, mais disons que j’ai poussé pour aller un peu plus vite », déclare ainsi le capitaine de route du LOSC à quelques heures d’une confrontation avec le FC Nantes, à l’extérieur.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR