Rejoignez nous !

Football

« On a amené le public avec nous, c’était la soirée parfaite » lance Jonathan David après LOSC – RC Lens

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Corentin Betrancourt

Jonathan David avait le sourire aux lèvres en sortant des vestiaires. C’est ainsi qu’il s’est confié aux journalistes présents sur sa route avant de quitter une enceinte qui venait de voir le LOSC triompher dans le Derby du Nord.

Dans une forme étincelante en cette année 2024, Jonathan David (24 ans) a laissé la lumière aux autres ce vendredi, lors de la victoire lilloise sur le RC Lens (2-1). Edon Zhegrova s’est chargé d’inscrire un doublé, lui, apprécie le succès : « C’est une soirée parfaite, confie le Canadien en zone mixte. Nous avons très bien commencé après la trêve. C’était très important. On savait tous que c’était le Derby, que c’était un match intense, le match de la saison que l’on ne peut pas perdre. On sait aussi que le classement est très serré, que ça se tient à pas grand chose et qu’il fallait absolument gagner », débute-t-il.

De nature modeste, Jonathan David ne considère pas réellement que la rencontre a été dominée de la tête et des épaules par les siens. Il juge que c’est l’ouverture du score précoce qui a conditionné la rencontre : « Quand on marque très tôt, c’est très bien pour nous parce que cela force l’adversaire à jouer différemment. Cela a bouleversé leur jeu quand nous, on peut s’adapter. Le fait que l’on joue à cinq et que l’on marque tôt, cela nous met dans le confort de pouvoir rester dans cette formation. Si l’on avait pris ce but à leur place, peut-être que l’on aurait été contraint de changer. Ce premier but nous a fait beaucoup de bien. Après, on a amené le public avec nous et ça nous aide toujours », analyse le Canadien.

Un cran derrière lui, Nabil Bentaleb réalisait une prestation exceptionnelle. Pour son premier derby devant son public, l’enfant de Lille aurait pu avoir un rôle prépondérant dans la préparation mentale du groupe et pourtant… : « Non, il n’a pas eu le temps de le faire (rires)(de haranguer les troupes, la faute à une trêve internationale clôturée mardi dernier, ndlr). On sait à quel point ce match est important pour Lille et pour les supporters. Honnêtement, on n’a pas eu besoin de se dire grand chose, répond-il. Dans les matchs comme ça, on sait à quel point l’appui du public peut être important. On savait que ça n’allait pas être un match facile, mais ils nous ont aidés après notre but. On sait à quel point ils sont importants pour nous et c’est aussi pour ça qu’on a fait la fête avec eux à la fin », conclut ainsi Jonathan David, qui disputait peut-être son dernier Derby du Nord ce vendredi.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR