Rejoignez nous !

Football

eLigue 1 Uber Eats – J12 : La section LOSC eSports gifle Montpellier et reprend son destin en main

Publié

le

Crédit Photo : LOSC Médias

Ce mercredi, l’enjeu était conséquent pour la section LOSC eSports qui n’avait pas d’autre choix que de l’emporter pour espérer. C’est chose faite (2-0), il suffira de réaliser un résultat similaire pour se hisser en play-offs.

Sur deux revers consécutifs, face à l’AS Monaco puis contre l’Olympique Lyonnais, le LOSC semblait avoir perdu le fil de saison au moment où tout était encore atteignable. Pour autant, mathématiquement, tout était encore possible et un succès sec empoché ce mercredi, face à Montpellier, pouvait relancer la course aux play-offs. Ce n’est donc pas pour rien si cette opposition a été considérée comme le match de la semaine, car elle a tenu toutes ses promesses.

Dans une forme ascendante, qui ne donne qu’envie de le voir se battre pour la victoire finale, Rocky a rassuré en disposant de RVPLegend10 en ouverture de cette rencontre (3-1). Supérieur à son adversaire, il a néanmoins déjoué sur le plan mental après l’égalisation, contraint de lutter jusqu’en prolongation avant de prendre un avantage définitif. Un scénario qu’il décrit très justement au coup de sifflet final : « Je me sens mieux, mais après la victoire j’étais énervé, concède-t-il. J’ai beaucoup raté et je ne dois pas être en prolongation. Je savais que je n’étais pas bien en deuxième période et j’ai commencé à tiquer (mélange de frustration et de colère conserver pendant une rencontre, ndlr). J’ai réussi à me reprendre en prolongation et je suis content, je trouve que je joue de mieux en mieux », conclut-il ainsi par une note positive.

Celle-ci n’a pu l’être que parce que son coéquipier finissait le travail. Rookie de l’année, on anticipe, Ilian Bouchi a réalisé le match parfait face à Resaaf, remplaçant montpelliérain appelé en renfort pour tenter de sauver une saison manquée. Dès la 3e minute, le jeune Dogue menait d’un pion. Avant l’heure de jeu, il en avait coller quatre à son adversaire sans en encaisser aucun. C’est ainsi qu’il s’est rendu le match facile tandis que son adversaire lâchait définitivement lors du second acte, posant la manette au coup de sifflet final sur un score net et sans bavure (7-1) : « La victoire d’aujourd’hui fait plaisir, il m’a mis dans les meilleures conditions. Je pense avoir fait le match parfait », analysait-il au micro des équipes de l’eLigue 1 Uber Eats.

Le déroulé de la rencontre

  • Manche 1 : Rocky (LOSC) 3-1 RVPLegend10 (MHSC)
  • Manche 2 : Ilian Bouchi (LOSC) 7-1 Resaaf (MHSC)

Ce succès importantissime permet au LOSC de se maintenir à flot. En huitième position, avec 15 points au compteur, sa section eSports n’est qu’à une unité de la sixième place, première synonyme de qualification pour les play-offs. À l’occasion de la 13e et dernière journée de ce championnat électronique, Clermont se dressera devant les Dogues. Une nouvelle victoire et ils passeront justement devant les Auvergnats. Plus qu’un match à enjeux, c’est donc une finale que s’apprête à disputer la formation lilloise : « On joue Clermont ensuite. Depuis la première journée, on nous dit que l’on jouera notre qualification ensemble et c’est ce qu’il se passe », clame Ilian Bouchi pour se projeter sur la suite, alors qu’il connaît ses futurs adversaires sur le bout des doigts.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR