Rejoignez nous !

Basket-ball

Pro B – J26 : Le LMB s’adjuge le Derby du Nord, et avec la manière !

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Corentin Betrancourt

C’était soir de derby pour le Lille-Métropole Basket. Une rencontre face à Denain-Voltaire que les RedGiants ont parfaitement entamé pour prendre cette victoire et poursuivre cette remontée au classement (87-66). 

C’était un derby qui se déroulait sur le parquet du Palais Saint-Sauveur ce mardi soir. Le Lille-Métropole Basket recevait son voisin de Denain-Voltaire. Les RedGiants ont retrouvé la forme ces derniers temps avec quatre victoires sur ses cinq derniers matchs pour entamer une remontée au classement et se donner de l’air sur la zone de relégation. Face à eux, un Denain-Voltaire également en grand besoin de victoires dans le même objectif du maintien. Denain (10-15) vient de battre Aix-Maurienne mais a enchainé cinq défaites sur les dernières rencontres. Le LMB avait l’occasion d’améliorer son bilan (12-13) et de revenir en bilan neutre. Les Lillois ont bien saisi leurs chances grâce à une très bonne entame.

Un premier quart-temps qui fait la différence

C’est le LMB qui lance les hostilités après un entre-deux récupéré par Jacques Eyoum. Les premiers points de ce derby sont marqués par Christian Eyenga sur lancers francs. Une rencontre qui démarre sur les chapeaux de roues puisque les deux équipes ont décidé de se tirer la bourre à trois points. Jacques Eyoum et Chrstian Eyenga marquent les premiers paniers pour se détacher (13-6). Dans le même temps, Marcus Santos-Silva et Gaëtan Meyniel se baladent dans la défense de Denain pour apporter de l’impact et agrandir l’écart. Les deux équipes se rendent coup pour coup aux trois points alors que Marcos Suka-Umu gratifie le Palais Saint-Sauveur d’un panier de douze mètres pour mettre les RedGiants sur un tapis confortable (21-10). C’était juste avant le show Gaëtan Meyniel qui décide d’enflammer un public déjà en ébullition (28-10). Les Lillois creusent déjà l’écart à la fin du premier quart-temps avec près de vingt points qui séparent les deux équipes (31-10), auteurs d’une prestation offensive impressionnante d’efficacité, tout comme la muraille qui se dresse en défense.

Le deuxième quart-temps repart sur les mêmes bases. Une bonne défense lilloise et des attaques efficaces qui permettent de creuser l’écart, notamment grâce à la main gauche de Lucas Bourhis ou de Marc-Olivier Lasserre, tous deux trouvant la cible de loin (41-16). S’en suit une période plus creuse où les attaques sont mises en difficulté par les défenses. A ce jeu, Denain reprend un peu de retard aux lancers francs (45-25). Ceux-ci ne seront finalement pas assez efficaces face à l’adresse lilloise en attaque, permettant de faire un trou en fin de deuxième quart-temps (54-27). Denain est en grande difficulté en attaque, victime du peu d’espaces laissés par la défense lilloise (9/31 aux tirs) tandis que le LMB peut compter sur un Marcos Suka-Umu des grands soirs.

Gérer l’écart

Denain entame mieux sa seconde période. Les visiteurs retrouvent une efficacité en attaque et mettent la pression sur les Lillois qui ne se trouvent plus, gênés par une bonne défense. Heureusement, les trois points de Christian Eyenga viennent remettre de l’ordre et stopper la série de Denain-Voltaire. C’est ensuite au tour de Gaëtan Meyniel, en contre, de mettre ses adversaires au tapis (63-34). Jacques Eyoum puis Mladen Vujic permettent également de mettre fin à une série de six points concédés sans marquer (68-40). C’est un troisième quart-temps disputé, entre deux bonnes défenses qui se termine sur le lancer-franc de Luc Loubaki (69-42). Denain a su faire jeu égal avec les Lillois qui ont assuré l’essentiel en faisant match nul sur la période.

C’est donc avec 27 points d’avance que le LMB se lançait dans le dernier quart-temps. Denain est venu chercher les RedGiants très hauts dans ce dernier acte, rendant les sorties de balle difficiles mais laissant des espaces dans la défense de Denain. Les deux équipes profitent des trous laissés dans la défense pour les exploiter et scorer. Alors que Denain est efficace en attaque, Lucas Bourhis et Marcos Suka-Umu trouvent des paniers à trois points permettant de garder un large avantage (82-58). Les Lillois étaient dans la gestion dans ce dernier acte pour éviter toute mauvaise surprise. C’est dans une fin de match sans enjeu et avec l’entrée de deux jeunes que le LMB s’impose largement dans le derby du Nord (87-66).

La réaction de Maxime Bézin

La rencontre s’est jouée dans les premières minutes où le LMB a su se détacher très rapidement de son adversaire du soir. 21 points au terme du premier quart-temps qui ont mis sur orbite les Lillois. Une prestation qui ne peut que ravir Maxime Bézin. « Beaucoup de satisfaction car je pense que sur nos trois derniers matchs, nos entames n’ont pas été à la hauteur de ce qu’on espérait pour se rendre les matchs plus faciles. Ca avait été un point d’alerte assez important par rapport au match de ce soir, un derby. C’était important qu’on montre tout de suite qu’on avait envie de gagner. Offensivement, on fait une prestation qui est quasi-parfaite sur le premier quart-temps tant tactiquement que dans l’efficacité. Derrière, ça nous a permis de gérer le match plus ou moins sereinement », a-t-il confié en conférence de presse.

Le point classement

Au classement, les Lillois réalisent la bonne opération en revenant en neutre à huit matchs du terme du championnat (13-13) tandis que Denain s’enfonce dans le bas de tableau (10-16) et voit même Aix-Maurienne revenir à égalité. Le LMB peut toujours rêver des play-offs, et cela passera par une victoire dès ce vendredi face à La Rochelle, leader.

LMB : Meyniel 10 – Eyoum 9 – Suka-Umu 8 – Eyenga 12 – Santos-Silva 6 ; Lasserre 12, Vujic 15, Bourhis 8, Dzellat 6, Coutte 0, Loubaki 1, Derammelaere 0

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR