Rejoignez nous !

Basket-ball

LMB : Marcus Santos-Silva, une touche américaine dans le Derby du Nord

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Corentin Betrancourt

Marcus Santos-Silva réalise une première saison européenne convaincante. Le pivot américain possède une fiche de statistiques digne des meilleurs joueurs en Pro B, qu’il devra encore embellir en ajoutant une touche américaine lors d’un Derby du Nord.

Pour sa première année loin de ses Etats-Unis, Marcus Santos-Silva impressionne. Le pari fait par les Lillois s’avère payant. Le pivot de 27 ans se révèle comme l’un des meilleurs de Pro B et cela se traduit à travers ses statistiques, notamment défensives. Il figure dans le top 4 dans de nombreux domaines. Il est le deuxième meilleur joueur en termes de rebonds (8,8 par match) derrière Mathieu Boyer, joueur d’Antibes ; le quatrième joueur avec le plus d’interceptions (1,8 par match), le troisième avec le plus de contres (1,8 par match) mais surtout, le quatrième joueur avec la meilleure évolution de la ligue (16,2), et ce, malgré la longue série noire vécue par le Lille Métropole Basket.

Marcus Santos-Silva est ainsi la définition du pari, celui tenté par les dirigeants lillois. Le natif de Boston n’avait jamais joué chez les professionnels au basket, encore moins dans l’Hexagone. Il a joué pendant cinq saisons au niveau universitaire américain puis a quitté son sport pour se concentrer sur le football américain, où il disputera une saison, en 2022-2023. Marcus Santos-Silva était alors du côté des Cleveland Browns pour les séances d’entraînement. C’est cet été qu’il est repéré par le staff du LMB qui tente de le faire signer et de faire de lui l’une des plaques tournantes de son projet : « On regardait les besoins qui étaient les nôtres par rapport au puzzle qu’on était en train de construire. Il y a des profils qui ne correspondaient pas, des joueurs qui n’avaient pas le profil pour évoluer dans notre championnat, la complémentarité avec le secteur intérieur qu’on a », déclarait Maxime Bézin sur le recrutement de l’Américain : « J’ai fait une short-list de quatre joueurs, j’avais mis Marcus en tête de cette short-list », nous confiait-il.

Cette volonté d’avoir Marcus Santos-Silva a payé pour le coach lillois. Il a prouvé son importance dans le système de jeu mis en place par le Lille-Métropole Basket. Son imposante carrure physique et sa détermination à jouer tous les ballons font de lui la « dernière pièce de puzzle manquante » que souhaitait Maxime Bézin. Il a terminé neuf rencontres avec le titre de RedGiant du match, élisant le meilleur lillois de l’opposition disputé. Il a également été nominé trois fois pour être élu meilleur joueur du LMB du mois. Il peut d’ailleurs prétendre au titre de meilleur RedGiant de la saison, rien que ça.

Ce mardi, il faudra qu’il démontre une nouvelle fois toute sa panoplie devant un public d’autant plus exigent que la rencontre qui s’annonce n’est autre que le Derby du Nord en Pro B. Ce mardi, à 20 heures, les Lillois reçoivent Denain-Voltaire pour asseoir leur domination régionale. Le LMB a ainsi l’opportunité de poursuivre sa remontée vers le haut du classement après avoir flirté avec les places les plus basses. Une victoire est également l’occasion de s’offrir un matelas sur ses rivaux. Marcus Santos-Silva aura une nouvelle fois son importance et devra prouver qu’il s’est parfaitement adapté à la vie dans le Nord. Comment ? En ajoutant une touche américaine à la chaleur nordiste, petit supplément qui pourrait s’avérer décisif dans cette opposition aux saveurs si particulières.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR