Rejoignez nous !

Football

Gabriel Gudmundsson : « Quand j’étais enfant, je rêvais de porter le maillot de la sélection suédoise »

Publié

le

Crédit Photo : Linnea Rheborg/Getty Images

Gabriel Gudmundsson a été appelé en équipe nationale suédoise. La récompense du travail et d’une polyvalence portée à son paroxysme ces derniers mois au LOSC.

Du 18 au 26 mars prochains, une trêve internationale fait son grand retour pour le plus grand bonheur des internationaux. Du côté du LOSC, Gabriel Gudmundsson (24 ans) fait son retour en sélection. Le latéral a été retenu avec la Suède avec laquelle il disputera deux matchs amicaux face au Portugal (21/03) et à l’Albanie (25/03), le tout avant le Derby du Nord programmé le vendredi 29 mars à 21 heures. Un retour en sélection sur lequel il a justement été interrogé en conférence de presse ce mercredi.

« C’est toujours une fierté d’être sélectionné en équipe nationale »

Ces derniers temps, Gabriel Gudmundsson gratte des minutes. Depuis la fin du mois de novembre, le Suédois enchaîne les matchs alors qu’il est souvent resté sur le banc en début de saison. La mentalité affichée et son envie de progresser ont amené Paulo Fonseca à l’intégrer dans la rotation et même dans le onze titulaire. Gabriel Gudmundsson avait fait l’objet d’éloges de Paulo Fonseca, le décrivant comme un homme polyvalent, qui ne se plaint jamais, dont les entraîneurs rêvent. Des déclarations qui lui ont fait plaisir et qui lui ont donné l’envie de se dépasser : “C’est une bonne chose d’entendre ce genre de déclarations. Je donne toujours le meilleur de moi même. Ces compliments sont une bonne chose car cela récompense ce que je fais lors des séances d’entraînement lors desquelles je donne le maximum. Après, il faut le prouver sur le terrain et j’essaie toujours d’aider l’équipe”, a confié le latéral dans des propos lancés en conférence de presse ce mercredi.

L’une des raisons de sa hausse de temps de jeu est sa polyvalence. Gabriel Gudmundsson possède la qualité de pouvoir évoluer à plusieurs postes. Cette saison, il a été positionné en latéral gauche, latéral droit et même ailier gauche. Une possibilité de s’adapter qui lui a permis d’accumuler du temps de jeu jusqu’à faire son retour en sélection. Quelque chose de vraiment particulier à ses yeux : “C’est toujours une fierté d’être sélectionné en équipe nationale. Quand j’étais enfant, je rêvais de porter le maillot de la sélection suédoise. C’est important pour moi de savoir m’adapter, c’est une force. Je joue à différents postes, dans différentes positions. Mon positionnement va dépendre du schéma tactique que le coach nous a donné. Ça va aussi dépendre du type d’adversaire qu’on va jouer. Ça prouve que je suis capable de m’adapter. C’est une stratégie pour moi car ça me permet de me développer”, exprime ainsi le latéral.

 

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR