Rejoignez nous !

Football

Angel Gomes (LOSC) : « André est un exemple pour moi, pour l’équipe et pour tous les jeunes »

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Corentin Betrancourt

Ce samedi, à Reims, Benjamin André pourrait bien vivre sa 400e apparition sur une pelouse en Ligue 1. Un total qui vaut plus que 1000 mots, à l’exception des confidences réalisées par Angel Gomes.

Du haut de ses 23 ans, Angel Gomes a très récemment (réception du Havre AC, 17 février 2024) franchi le cap des 100 matchs disputés sous les couleurs du LOSC. Ce total passe à 82 unités lorsque l’on se cantonne aux joutes nationales en Ligue 1, soit bien loin de la statistique récemment énoncée en ce qui concerne Benjamin André (33 ans). C’est ainsi que le Britannique n’a pu que confier son admiration pour son capitaine, celui qui l’épaule depuis son arrivée chez les Dogues (véritablement en 2021) : « Ce total (400 matchs en Ligue 1, ndlr), c’est Benjamin en un mot. Il est toujours présent et disponible. C’est un joueur en qui on peut avoir une totale confiance et sur lequel nous pouvons nous appuyer à tous les matchs. Il est toujours là. Cette statistique ne me surprend pas », débute-t-il.

« Nous jouons tous les deux avec notre cœur »

Pourtant biberonné au rythme des légendes de Manchester United, Angel Gomes voit en Benjamin André une source d’inspiration tout aussi importante : « C’est un joueur de haut niveau, qui donne toujours tout. C’est un exemple pour moi, pour de nombreux joueurs dans l’équipe, et aussi pour les jeunes qui grandissent en regardant le championnat. Je suis sûr que l’on se souviendra tous de Benjamin comme l’un des meilleurs joueurs et l’un des plus courageux à avoir jamais évolué en Ligue 1. »

C’est ainsi que le milieu de terrain s’est naturellement tourné vers cet exemple pour poursuivre sa progression, son apprentissage en France : « Il ne t’apprend pas que les plus belles choses dans le football. Il travaille beaucoup sur le terrain, fait le sale boulot et n’hésite pas à aller au charbon. Jouer à ses côtés est une motivation et cela me pousse à faire la même chose, à augmenter mes exigences. Dans le passé, je n’étais pas connu comme étant un joueur agressif, qui allait dans les duels, mais jouer avec ce genre de joueurs, cela te motive à les imiter et à travailler dur pour être le même. Il m’a appris à ne jamais rien lâcher. Évidemment, nous avons des caractéristiques différentes, mais nous jouons tous les deux avec notre cœur. C’est quelque chose que tu apprends naturellement en jouant à ses côtés », a ainsi conclu Angel Gomes, rendant un bel hommage à son coéquipier et capitaine, Benjamin André. Ce dernier, qui aura bientôt disputé plus de rencontres sous les couleurs du LOSC qu’à Ajaccio ou Rennes, pourrait donc bien atteindre un sacré cap (400) à Reims ce samedi (17h).

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR