Rejoignez nous !

Football

« Si tout le monde avait fait son job, le match aurait été différent » estime Lucas Chevalier après Toulouse FC – LOSC

Publié

le

Crédit Photo : LOSC Médias

De passage en zone mixte à l’issue du revers concédé par le LOSC à Toulouse (3-1), Lucas Chevalier était perplexe, en difficulté lorsqu’il a fallu analyser la rencontre.

Déjà interrogé à chaud dès le coup de sifflet final, Lucas Chevalier n’a pas réellement modifié sa pensée. Il était néanmoins, avec plus de recul, dans une certaine appréhension malgré une grande frustration : « Je suis partagé, parce que quand j’analyse le match, je me dis que nous n’avons pas fait le plus beau de notre saison. Mais sincèrement, les buts que l’on prend. Avec un arbitre performant, je ne suis même pas sûr que l’on prend un but sur les trois. Je ne sais donc pas comment je dois analyser la chose. Est-ce que je dois dire que l’on a été mauvais parce que l’on a pris trois buts, ou il y a un peu plus que ça… Si tout le monde fait son job correctement, l’issue du match est différente », estime le portier en premier lieu.

« Si les règles sont appliquées, il n’y a pas 3-1 ce soir »

Interrogé une seconde fois sur le sujet, il n’a pas changé son fusil d’épaule : « Moi, je vais chercher trois fois le ballon au fond de mes filets et trois fois, je me dis que cela ne vient pas d’un beau mouvement de l’équipe adverse, mais que c’est juste… Sincèrement, je n’arrive pas à analyser le match. Je trouve que nous n’avons pas été bons, mais sur le premier but, le deuxième où le penalty est discutable et le troisième on me dit qu’il n’y a pas hors-jeu, cela fait beaucoup. Même pour mon match, sur le plan personnel, on peut analyser tout ce que l’on veut en vidéo mais si les règles sont appliquées, il n’y a pas 3-1 ce soir », confie-t-il en zone mixte, dans des propos relayés par France Bleu Nord.

Malgré tout, Lucas Chevalier ne peut masquer une pointe de regrets : « On met ce but à la mi-temps et je pense que l’on est heureux de le mettre. C’était compliqué. On a eu quelques opportunités, mais dans le fond je pense que ça manquait de vitesse. On rentre à la mi-temps, Toulouse est inoffensif et on se dit qu’on a plus qu’à gérer le match. Mais quelqu’un en a décidé autrement, concède-t-il. On savait qu’ils allaient pousser d’entrée et c’est dans leur moment fort qu’ils ont ces faits de jeu. Mais on peut très bien concéder des moments forts et rester solide comme on l’a déjà fait plusieurs fois cette saison. J’ai beaucoup de regrets », conclu ainsi le dernier rempart nordiste, qui aura vécu une soirée bien délicate.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR