Rejoignez nous !

Football

N3 – J17 : La réserve du LOSC empoche « une belle victoire » sous une pluie diluvienne

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Corentin Betrancourt

Dans le cadre de la 17ème journée de National 3, la réserve du LOSC s’est imposée à domicile sur l’AFC Compiègne (3-1). Stéphane Pichot ne pouvait qu’être satisfait au coup de sifflet final.

Frustrée par un match nul à Valenciennes le week-end dernier (3-3), la jeunesse lilloise avait à cœur d’inverser la tendance ce samedi. Pour autant, elle a d’abord souffert dans une entame de match délicate, durant laquelle Compiègne a pris l’ascendant. C’est ainsi que Lisandru Olmeta est contraint de s’employer plusieurs fois avant que le premier quart d’heure ne s’écoule. Ce n’est que dans un second temps, réveillés par une première situation provoquée par un dépassement de fonction de Touré (19′) que les Dogues finissent par imposer leur domination et se maintenir de longues minutes dans un temps fort. Ce dernier est d’ailleurs rapidement conclu d’un but signé Beau Djellel (27′) qui profite d’un beau mouvement collectif pour faire trembler les filets à bout portant. Le LOSC a ensuite eu une valse d’opportunités manquées : « On n’a pas fait la meilleure des entames et on peut aussi être plus exigeant dans la zone de finition parce que le score aurait pu être plus lourd que ça. On aurait pu se rendre le match plus facile même si on l’a maîtrisé, à mon sens, de bout en bout », nous confiait Stéphane Pichot en fin de partie, qui avait donc bien vu la même rencontre que nous du terrain aux tribunes.

Et pourtant…

C’est pourtant bien dans cette valse de ratés que les locaux parviennent à faire le break, et ce, par l’intermédiaire d’un Bazié en jambes (42′) qui a permis aux siens de mener d’une avance confortable à la pause (2-0).

Au coup de sifflet final, Stéphane Pichot vantait les mérites d’un groupe, la deuxième période lui a souri : « Dans l’ensemble, je suis satisfait du groupe, de ceux qui sont rentrés aussi. Tout le monde a répondu présent », lançait-il. Des propos confirmés par la troisième et dernière situation lilloise transformée par Ichem Ferrah, obligé de marquer son pion personnel à chaque rencontre (53′).

Compiègne voit rouge

Dépassés dans de nombreux compartiments du jeu, les visiteurs l’ont également été dans l’intensité. Ils ont bien tenté de s’imposer physiquement, mais leur agressivité n’a pas compensé leur manque de justesse dans les duels, toujours à réaction. C’est ainsi que les fautes se sont enchaînées de façons régulières lors du second acte. Pire encore, symbole de la vitesse imprimée par le LOSC, B. Mendes est pris à défaut dans son dos sur une action bien construite, tentant désespérément de tacler (77′). Il fauche ainsi Younes Lachaab qui partait au but, accompagné de trois Dogues tout de même, et est expulsé.

Entretemps, Lachaab & Co avaient concédé la réduction du score (67′) à l’issue d’une dizaine de minutes de flottement suite à leur troisième réalisation. Au coup de sifflet final, le tableau d’affichage était sans appel malgré une pluie diluvienne (3-1). Stéphane Pichot ne pouvait qu’être heureux à notre micro : « C’est une belle victoire. On s’était tous dit que l’on avait perdu deux points à Valenciennes la semaine dernière, on voulait tous remettre l’équipe sur une dynamique à succès et on est satisfait du contenu. Les joueurs ont répondu à ce que l’on voulait faire avec de la simplicité, même s’il y a encore des choses à régler. »

Outre le déchet dans les trente derniers mètres, c’est comme leurs aînés, à la relance, qu’ils se sont fait piéger sur le but visiteur. Un point que le technicien va retravailler dans les jours et semaines à venir : « On savait qu’ils allaient pousser un petit peu. On tergiverse sur une relance parce qu’on voulait ressortir court alors que le moment ne s’y prêtait pas. Quand on parle d’exigence dans la finition, il y a aussi l’exigence défensive et je pense que l’on doit constamment travailler là-dessus. Ils doivent comprendre quand ils peuvent relancer court ou non, répond-il, bifurquant ensuite sur des ondes définitivement positives. Dans l’ensemble, ils l’ont tout de même bien fait. On a réussi à faire de beaux mouvements avec de très jolis buts. On va retenir le positif parce que l’on s’attendait à un match difficile face à une équipe en difficulté, mais capable de s’accrocher. On a fait ce qu’il fallait pour l’emporter. On va désormais se préparer pour le match à Vimy, qui sera bien différent… »

Le LOSC a fait le job à la maison (3-1) et se retrouve désormais en troisième position avec 27 points et un match en retard sur le quatrième et le leader, Croix et l’US Pays de Cassel.

LOSC 3-1 AFC Compiègne

Buts : Beau Djellel (27′), Bazié (42′) et Ferrah (53′) pour le LOSC, Mendes (67′) pour Compiègne
Avertissements : 
Bazié (43′) pour le LOSC, Mutamba (67′), Gabriel (51′), Minin (55′), Chmiti (73′), B. Mendes (rge 77′) pour Compiègne

LOSC : Olmeta – Mbamba, Touré, Ousmane, Burlet (Costarelli 63′) – Khalifi, Vanbaleghem – Bazié (Faiz 69′), Ferrah, Lachaab (Zita 79′) – Beau Djellel
Entraîneur : Stéphane Pichot

AFC Compiègne: Royes – Haise (Demirel 57′), Mendy, Ngimbi (Mutamba 57′), B. Mendes, Minin (I. Mendes 57′), Martinet (Thioller 83′), Nanqui, Lemaire, Chmiti (Da Silva 79′), Laplace
Entraîneur : Clément Deneu

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR