Rejoignez nous !

Football

Mathieu (supporter toulousain) avant Toulouse FC – LOSC : « La victoire sera difficile à aller chercher »

Publié

le

Crédit photo : Le Petit Lillois

À l’occasion du prochain match du LOSC face au Téfécé, Le Petit Lillois est allé à la rencontre de Mathieu, fervent supporter du club de la Garonne.

Après une saison marquée par une qualification historique en coupe d’Europe, le TFC a dû jouer sur plusieurs tableaux. Comment cela se passe-t-il ?

On vit une saison particulière, marquée à la fois par l’euphorie et la déception. On savait dès le début que ce serait compliqué de jouer sur trois tableaux étant donné notre faible budget et donc notre profondeur de banc qui n’est pas immense. On a connu un parcours incroyable en Europa League en finissant deuxièmes de notre poule, invaincus à domicile avec une victoire contre Liverpool et une élimination très dure en 1/16e en ayant plus que tenu tête au Benfica Lisbonne.

Cependant sur le plan national, on vit une saison plus compliquée. En effet, la défaite en Coupe de France contre Rouen constitue une vraie déception. En Ligue 1, la saison n’est pas idéale non plus avec des résultats inconstants. On peut faire des bons résultats contre les meilleurs du championnat puis passer à côté de matchs contre des équipes plus en difficulté.

Quelles sont les forces et les faiblesses de ton équipe ?

Tout d’abord comme faiblesse je citerais le manque d’expérience. On a une équipe très jeune, avec certains « pitchouns » qui découvrent la Ligue 1 et c’est aussi les premières fois de nos recrues de cette saison dans un championnat du big five. Certains arrivent à se mettre au niveau requis très vite. Pour d’autres, ça prend plus de temps. Notre deuxième faiblesse, ce sont les fins de matchs. On est l’équipe qui a perdu le plus de points dans les 15 dernières minutes en Ligue 1. On craque souvent en toute fin de match ou dans le temps additionnel, ce qui nous a coûté beaucoup de points.

Du côté des forces, je dirais l’envie et le collectif. Même si sur certaines rencontres on a l’impression que l’esprit d’équipe n’y est pas (comme contre Nantes), quand ils veulent vraiment aller chercher une victoire, ils sont capables de se transcender et d’avoir une cohésion incroyable sur le terrain. Cela leur a permis de rivaliser et d’obtenir de très bonnes performances en coupe d’Europe ainsi que contre les « gros » du championnat. Enfin, l’autre force que l’on a, c’est l’ambiance du Stadium. La saison 2021-2022 en Ligue 2 a permis au club de repartir sur de meilleures bases et de reconquérir son public. Depuis, chaque match affiche une bonne affluence, qu’on soit sur une série de victoires ou de défaites. Le Stadium a retrouvé son public et surtout un virage Brice Taton complet qui sait mettre une grosse ambiance à chaque match.

Y a-t-il un joueur qui se démarque plus qu’un autre ?

Comment ne pas parler de la révélation de la saison Guillaume Restes. On savait déjà qu’il s’agissait d’un très bon gardien en réserve et qu’il pourrait par le futur intégrer l’équipe, mais personne n’aurait pu parier sur une telle montée en puissance. Programmé pour être deuxième gardien avant le début de la saison derrière Kjetil Haug, les mauvaises prestations du gardien norvégien en match amical ont poussé Carles Martinez Novell à le mettre sur le devant de la scène plus tôt que prévu.

Il réalise une très bonne saison, il a une très bonne capacité d’anticipation et de réflexes. Quelques erreurs qui sont compréhensibles au vu de son jeune âge et une belle perspective d’évolution. En plus c’est un pitchoun qui est un vrai amoureux du club et qui veut s’inscrire dans la durée.

Avec le plus d’objectivité possible, cet été, au JO, tu prends Restes ou Chevalier ?

C’est une très bonne question … On a la chance d’avoir avec Restes et Chevalier deux très bons jeunes gardiens. En mettant le choix du cœur de côté et en étant objectif je mettrai Chevalier titulaire. Ma décision se fait sur l’expérience. Chevalier a déjà quelques saisons dans les jambes, plusieurs matchs européens et est donc plus expérimenté par rapport à Restes qui a débuté en professionnel il y a à peine 7 mois. Restes mérite aussi de participer au JO au vu de ses prestations. Je le verrais donc comme remplaçant avec une titularisation au 3e match de poule comme fait Deschamps l’Euro ou en Coupe du monde.

Côté lillois, on peut se targuer d’avoir un vrai pitchoun dans nos rangs avec Bafodé Diakité. Comment sa progression est-elle perçue par les supporters toulousains ?

On n’a pas oublié Bafo’ à Toulouse, lui qui est formé au club et qui a participé à l’épopée jusqu’en finale de Gambardella en 2019. Il a gardé une bonne image et une place dans le cœur des Toulousains car même après son départ il a continué de garder cette affection pour sa ville et son club formateur.

On est avant tout content de sa progression depuis plusieurs saisons et qu’il puisse prétendre à une place de titulaire au LOSC qui est habitué à jouer l’Europe et le haut du tableau. Il y a juste un peu de déception concernant son placement sur le terrain. Il était parti notamment car à Toulouse il ne jouait pas toujours à son poste (sur les ailes alors qu’il est central de formation). Actuellement, il est encore souvent aligné en latéral droit.

Quelle fin de saison peut-on souhaiter au Téfécé ?

Malheureusement, suite à la regrettable élimination contre le Benfica en Europa League, tout ce qu’on espère c’est que toutes les forces soient mobilisées sur le championnat et qu’on se maintienne le plus tôt possible en Ligue 1.

Au match aller, les deux équipes s’étaient neutralisées. Vois-tu ton équipe renouer avec le succès face aux Dogues ?

Il va s’agir d’un match très compliqué dimanche. Carles Martinez Novell va sûrement aligner une équipe remaniée étant donné que nous avons joué trois jours avant. L’équipe sort de plusieurs bonnes prestations (deux matchs contre Benfica, Monaco, Reims) mais aussi des matchs ratés à domicile (Lens et Nantes). Vu ces circonstances, les ambitions et la bonne forme du LOSC, la victoire n’est pas impossible mais sera difficile à aller chercher.

Du côté du LOSC, y a-t-il un joueur que tu crains plus qu’un autre ?

Je voudrais tout d’abord souligner la saison de Leny Yoro qui est entrain d’exploser à son poste. Le joueur que je crains le plus pour dimanche, c’est Edon Zhegrova. Il est très rapide, très bon techniquement et a un vrai impact quand il est sur le terrain. Il aura sûrement en face de lui un Gabriel Suazo qui est bon mais ne réalise pas la meilleure saison depuis qu’il est arrivé sur les bords de la Garonne. Je redoute donc les courses et dribbles de Zhegrova qui peuvent nous faire mal et déstabiliser le bloc défensif.

Que penses-tu du parcours de notre équipe jusqu’alors ?

Les Dogues réalisent une très bonne saison de mon point de vue. 4e de Ligue 1, ils peuvent/doivent aller chercher une qualification en Champions League ou en Europa League la saison prochaine. Parcours solide également en Conference League avec une 1e place en phase de poules et la possibilité de faire un beau parcours dans cette compétition au vu des forces lilloises et de la concurrence.

Le seul bémol de cette saison est la Coupe de France. L’élimination à Lyon avec l’équipe type est dommage au vu de la saison lyonnaise et celle lilloise. Il peut y avoir des regrets.

Enfin, quel est ton pronostic pour samedi ?

Je vois un match serré, mais la fatigue et les rotations ne vont pas nous avantager, donc je dirais TFC 1-2 LOSC.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR