Rejoignez nous !

Football

LOSC : Trévis Dago « a encore de la marge » estime Stéphane Pichot

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Corentin Betrancourt

Remplaçant du jeune Amine Messoussa en pointe du système aligné par Stéphane Pichot avec la réserve du LOSC, Trévis Dago a une opportunité à saisir ces prochains mois.

Recrue estivale, au même titre que Lisandru Olmeta et Aaron Malouda, Trévis Dago (19 ans) prend de l’épaisseur sous l’étendard du Groupe Pro 2 à Lille. En début de saison, l’ancien de l’AJ Auxerre alternait entre les U19 menés par Sebastien Pennacchio, avec lesquels il a disputé quatre rencontres et inscrit deux pions, et la réserve de Stéphane Pichot. Sur la pelouse, il en était de même avec un rôle d’ailier puis de numéro 9. Quelques mois plus tard, Trévis Dago a enchaîné et se retrouve désormais seul à la pointe de l’attaque lilloise en National 3, où il est apparu à treize reprises cette saison. Ce poste, il l’occupe aujourd’hui à temps plein suite au départ du jeune Amine Messoussa, prêté au FC Villefranche-Beaujolais. Un souhait exprimé par Stéphane Pichot qui préfère voir son protégé dans l’axe : « En début de saison, il a joué sur le côté, mais je préfère le voir en pointe. Il apprend à ce poste-là. On travaille beaucoup avec lui et on espère qu’il va monter en puissance », nous confie le Dogue.

Opposé à Valenciennes le week-end dernier (3-3), le LOSC a pu compter sur le natif de Villeneuve-Saint-Georges, auteur de sa première réalisation à ce niveau cette saison. C’est ainsi que sa forme actuelle et son profil ont été commentés par Stéphane Pichot au coup de sifflet final : « Il doit apprendre. C’est un jeune joueur qui vient d’Auxerre. Il est dans sa phase d’apprentissage. On est très, très exigeant avec lui parce que l’on sait qu’il a du potentiel. On veut lui faire travailler certains aspects qui lui manquent encore. Aujourd’hui (dimanche dernier à Valenciennes, ndlr), il a fait un bon match. Il a beaucoup travaillé, beaucoup chassé et il a pesé devant. Sa prestation est très bonne et il a même été récompensé par un but, mais au-delà de ça, c’est l’ensemble de son travail au quotidien, répond-il. Nous, on se base sur sa progression personnelle. On sait qu’il y a encore de la marge pour l’amener là-haut et on sait qu’il faudra qu’il travaille encore beaucoup pour justement atteindre ce là-haut. Il en est conscient et il travaille bien », a ainsi analysé le technicien lillois.

Aujourd’hui, Trévis Dago se retrouve régulièrement au côté des professionnels à l’entraînement. Il a d’ailleurs pu être aperçu par une partie du public nordiste ce mercredi, lors d’une séance ouverte au public.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR