Rejoignez nous !

Football

Amandine Henry, Hervé Renard (ex-LOSC) et les Bleues en finale de la Ligue des Nations

Publié

le

Crédit Photo : Aurelien Meunier/Getty Images

Dans le cadre des demi-finales de la Ligue des Nations, les Bleues ont surpassé l’Allemagne (2-1) pour la première fois de leur histoire en compétition officielle, obtenant ainsi leur ticket pour la finale. 

Lancée dans un superbe parcours dans cette compétition qu’est la Ligue des Nations, l’équipe de France féminine jouait le premier ticket pour une finale internationale dans son histoire face à l’Allemagne ce vendredi. Au cœur d’un Parc bouillant, les Bleues ont démarré la rencontre par le bon bout, bousculant le bloc allemand sur les ailes dès l’entame. Cet avantage psychologique s’est accru au fil des minutes, leur permettant de prendre une avance confortable à la pause. Sur un coup franc mal repoussé dans l’axe, Diani reprend de volée un centre qu’elle envoie dans le petit filet des cages allemandes (40′). Quelques instants plus tard, Karchaoui inscrit son premier but avec l’équipe de France sur penalty (45+4′) pour le but du break. Aux vestiaires, Hervé Renard et ses joueurs ne sont plus qu’à 45 minutes d’une finale historique.

De retour sur la pelouse, le stress et la tension prendront le pas sur les velléités offensives du premier acte. L’équipe de France féminine montre ainsi un tout autre visage, se contentant de gérer le cours du temps. Une nouvelle physionomie qui profite à l’Allemagne, qui pousse pour revenir au score. De plus en plus menaçantes, les visiteuses touchent d’abord la barre (72′) avant de faire trembler les filets une dizaine de minutes plus tard. L’ancienne Dogue Amandine Henry est fautive et est sanctionnée d’une main dans la surface. Elle offre ainsi un penalty à Gwinn qui transforme d’une frappe puissante sous la transversale (82′). L’Allemagne poussera jusqu’au bout, mais ne parviendra jamais à égaliser. Les Bleues se sont fait très peur, mais se contenteront sans aucun doute de ce succès historique (2-1).

Au coup de sifflet final, Hervé Renard ne pouvait être qu’un homme heureux. Il est néanmoins resté sobre alors que le plus dur reste encore à faire face à l’Espagne, championne du monde en titre et adversaire de l’équipe de France en finale : « C’est bien, c’est une page de l’histoire du football français féminin qui s’ouvre. C’est quelque chose de bien. On a un peu souffert sur la fin, mais c’est ça la beauté du football. Félicitations aux filles, elles ont été remarquables, mais il n’y a que la moitié du chemin qui a été fait. […] L’Espagne, c’est la meilleure équipe du monde, mais on est venu là pour ça. Ce sera un gros challenge pour nous », lance-t-il au micro des équipes de France Télévisions.

France 2-1 Allemagne (2-0)

Demi-finale de Ligue des Nations – 23 février – Parc Olympique Lyonnais

Buts : Diani (41′) et Karchaoui (sp 45+4′) pour la France, Gwinn (sp 82′) pour l’Allemagne
Avertissements : Toletti (86′) pour la France, Huth (40′) et Oberdorf (45+4′) pour l’Allemagne

France : Peyraud-Magnin – De Almeida, Lakrar, Mbock, Karchaoui – Henry, Geyoro, Bacha (Cascarino 77′) – Katoto, Le Sommer (Toletti 77′), Diani (Baltimore 90+3′)
Entraîneur : Hervé Renard

Allemagne : Frohms – Gwinn, Hendrich, Hegering (Dabritz 46′), Linder – Huth (Brand 46′), Nusken, Oberdorf, Buhl – Schuller (Lohmann 46′), Popp
Entraîneur : Horst Hrubesch

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR