Rejoignez nous !

Football

« Le PSG faisait pression chaque été… », mais Eden Hazard (ex-LOSC) n’a jamais pu trahir Lille

Publié

le

Crédit Photo : Gonzalo Arroyo Moreno/Getty Images

Tout au long de sa carrière, Eden Hazard n’a eu de cesse d’être approché par le PSG. Un intérêt constamment décliné, refusant de trahir son club formateur, le LOSC.

Loin de la senteur du gazon fraîchement coupé, Eden Hazard (33 ans) profite d’une nouvelle vie, celle d’un retraité désormais à l’écart des terrains, mais pas trop quand même. Depuis plusieurs semaines, le Belge se confie et cette fois-ci, c’est à son ancien coéquipier à Chelsea John Obi Mikel qu’il a révélé quelques petites anecdotes sur sa carrière. Il est notamment revenu sur l’intérêt longuement exprimé par le Paris Saint-Germain, et ce, tout au long de son parcours chez les Blues : « Paris était le seul club à faire pression chaque été pour me recruter lorsque je jouais à Chelsea, confie l’ancien Dogue. J’ai toujours dit que mon club en France était Lille. Je ne comptais pas aller dans un autre club. J’ai toujours été clair avec le PSG. Il n’était pas question de les rejoindre. J’aime le football. J’aime les supporters, et quand je dis quelque chose, je tiens ma parole. L’argent n’entre pas en compte. C’est bien d’avoir de l’argent, bien sûr, mais ce n’est pas comme si j’avais besoin de cet argent. Je m’en fiche. »

Quelques instants plus tôt, Eden Hazard avait défendu la qualité du championnat français, rabaissée par Cristiano Ronaldo il y a quelques semaines : « Je ne suis pas d’accord avec lui, mais ce n’est qu’une opinion. […] En France, il y a peut-être moins de grands joueurs, mais ils forment davantage une équipe. Je suis sûr que si une équipe de Ligue 1 joue contre une équipe d’Arabie Saoudite, elle gagnera. Peut-être pas aussi facilement que les gens le pensent, mais je le pense. Le niveau en France est bon. Je regarde le championnat français, et ils ont du talent, ils ont de jeunes joueurs, ils peuvent jouer au football. Paris est une ville avec énormément de potentiel. Le niveau est là », confiait-il ainsi.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR