Rejoignez nous !

Football

Rafael Leao (ex-LOSC) étrille Terrier et les Rennais, Yassine Benzia renverse le SC Braga sans Fonte

Publié

le

Crédit Photo : Marco Luzzani/Getty Images

Si les premières lueurs de la semaine scintillaient au rythme de la Ligue des Champions, les anciens joueurs du LOSC ont pris le pouvoir ce jeudi, foulant les pelouses européennes chez ses compétitions cadettes.

Les premières joutes de la semaine ont été flamboyantes, mais n’ont pu que nous laisser sur notre faim alors que Jonathan Ikoné et la Fiorentina ployaient les genoux dans le même temps sur les pelouses de Serie A (Bologne 2-0). C’est alors que plusieurs lueurs sont apparues au fil des heures ce jeudi, notamment en Europa League où certains destins se sont croisés. Cela fut notamment le cas à Milan, à San Siro, scène d’un duel entre la formation lombarde et le Stade Rennais. Conquérants et accompagnés de plus de 10 000 supporters, les Bretons de Martin Terrier sont tombés sur un os (3-0), lourdement vaincus par Rafael Leao & Co. Ce dernier, lancé par un doublé de Ruben Loftus-Cheek (32′ et 47′), a clos le spectacle (53′) d’une confrontation à sens unique. A l’opposé, Martin Terrier n’a que trop peu pesé. Rennes est déjà aux pieds du mur, au bord de l’élimination à ce stade des barrages de l’Europa League.

Quelques heures plus tôt, l’ancien Dogue Pierre-Emerick Aubemayang espérait lancer les siens vers un succès en ouvrant la marque (64′), mais c’était sans compter sur la hargne des pensionnaires du Shakhtar Donestk et la fébrilité défensive olympienne. C’est ainsi que l’Olympique de Marseille n’a pu que se satisfaire d’un match nul (2-2) au Volksparkstadion de Hambourg. Un résultat d’ailleurs particulièrement frustrant pour l’ancien Dogue, appelant les siens à « se bouger le cul, tout simplement », lançait-il au coup de sifflet final dans des propos relayés par RMC Sport. Dans le même temps, l’AS Roma de Renato Sanches, resté sur le banc, a été neutralisée par Feyenoord (1-1) aux Pays-Bas. Paixao (45+1′) et Romelu Lukaku (67′) sont les buteurs du soir.

 

Loin d’être assuré de rester sur les pelouses suisses au cours de l’hiver, c’est pourtant au côté de beautés helvétiques que Cheick Niasse poursuit son périple à quelques centaines de kilomètres de son club formateur, le LOSC. Remplaçant au coup d’envoi, son entrée en jeu à la pause n’a pas permis à sa formation d’inverser la tendance, renversée par le Sporting CP sur son propre gazon (1-3). Résultat tout aussi renversant, Qarabag a été étincelant au Portugal en disposant sans trembler du Sporting Braga (2-4). L’écurie portugaise avait ménagé José Fonte et Rony Lopes, tous deux restés sur le banc, pour le meilleur et donc pour le pire alors qu’elle s’est écroulée. Un glorieux succès pour Yassine Benzia et sa bande, qui fait un très grand pas vers les 8es de finale de Ligue Europa.

Du côté des barrages de la Ligue Europa Conference, aucune formation ne s’est réellement détachée, hormis Sturm Graz qui a étrillé le SK Slovan Bratislava (4-1), ancien adversaire du LOSC. Pensionnaire du Servette FC en Suisse, Rony Rodelin n’a pas été retenu pour affronter le Ludogorets, dans une confrontation conclue par un score nul et vierge (0-0).

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR