Rejoignez nous !

Football

Depuis son altercation avec Antonetti (ex-LOSC), Sylvain Armand « a appris à mieux contrôler ses émotions »

Publié

le

Crédit Photo : Henri Szwarc/Bongarts/Getty Images

Coordinateur sportif du LOSC, Sylvain Armand avait dégoupillé à plusieurs reprises lors de la saison 2021-22. Des événements sur lesquels il est récemment dans la presse.

Membre du staff lillois, Sylvain Armand (43 ans) se fait rarement remarquer en-dehors des terrains à l’exception de la saison 2021-22 lors de laquelle, par deux fois, il s’est retrouvé impliqué dans des altercations sur le bord de la pelouse. À domicile, face au FC Metz (0-0), il avait eu de vifs échanges avec Frédéric Antonetti en février 2022 avant qu’un mois plus tard, il ne récidive à Nantes (0-1). Des incidents qui avaient fait couler de l’encre et égratigner l’image du club de la capitale des Flandres sur lesquels il est récemment revenu dans les colonnes du Parisien : « Ces réactions ne me ressemblaient pas. Je ne suis ni violent ni méchant. Avec Antonetti, c’était une altercation dans le feu de l’action comme il s’en produit dans une saison A Nantes, le contexte était spécial. Je venais d’apprendre le décès d’un ami très cher, et j’ai disjoncté. Je n’étais peut-être pas en état d’assister au match. Je n’ai pas cherché d’excuse et j’ai assumé mes actes et ma sanction. Mais il y avait eu une injustice avec le carton rouge de Timothy Weah, se souvient-il. Je n’ai, ensuite, pas eu besoin d’un travail sur moi-même. Je ne m’étais juste pas retrouvé dans ces attitudes. Cela avait eu, en plus, des répercussions sur mes enfants à l’école pendant quelque temps. Depuis, j’ai appris à mieux contrôler mes émotions », confie-t-il.

> Le résumé vidéo de la rencontre face au FC Nantes est à retrouver en cliquant sur ce lien, son altercation avec Frédéric Antonetti au FC Metz ici.

Le sang-froid et la maîtrise de soi, des données particulièrement importantes lorsque l’on côtoie au quotidien un effectif et ses professionnels, qu’il faut épauler afin que tous puissent tirer dans le même sens : « Je suis notamment auprès des joueurs pour les aider à obtenir les meilleurs résultats. Je m’emploie à maintenir chez eux un degré d’exigence. Tout en étant à leur écoute, il m’arrive aussi de hausser le ton quand ça ne va pas. Il convient de créer les conditions qui permettent d’entretenir une bonne ambiance de travail et de tirer tout le monde vers le haut », rappelle l’ancien défenseur central, présent dans l’organigramme lillois depuis 2021.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR