Rejoignez nous !

Football

Ligue 1 – J21 : Des Dogues émincés, le LOSC aiguise les seconds couteaux du PSG

Publié

le

Crédit Photo : LOSC Médias

Dans le cadre de la 21e journée de Ligue 1, le LOSC se déplaçait sur la pelouse du PSG. Une confrontation haletante lors de laquelle les Dogues n’ont pas été au rendez-vous (3-1). 

La saison passée, 2022-23, le LOSC avait été doublement vaincu par le Paris Saint-Germain, et ce, à chaque fois lors de parties tout à fait spectaculaires. Elles semblaient hors du temps. Il y a quelques mois de cela, la formation nordiste s’était montrée bien moins intrépide, faisant preuve d’une solidité certaine, une rudesse à toute épreuve, qui avait longtemps malmenée le club de la capitale (1-1). Ce samedi, la tendance aurait pu se stabiliser, mais les erreurs répétées de la défense lilloise ont coûté cher, enflammant un début de rencontre qui avait pourtant souri aux Dogues avant d’être sabordé (3-1).

Le film de la rencontre

Sans véritable surprise, Paulo Fonseca aligne un onze similaire à celui qu’il avait disposé sur la pelouse de la Decathlon Arena – Stade Pierre Mauroy en décembre dernier. À l’opposé par contre, la donne était bien différente avec une rotation sérieuse avant de retrouver la Ligue des Champions. Ces nouveautés se sont ressenties d’entrée alors que Mukiele a débuté sa partie par une grosse semelle sur Benjamin André (3′), très en retard. Rien d’alarmant néanmoins pour M. Letexier. Quelques instants plus tard, le LOSC poursuit et est récompensé d’entrée. Sur son côté, Tiago Santos se joue aisément de Beraldo puis centre au cœur de la surface de réparation. Pris au dépourvu, Fabian Ruiz repousse sur Yazici qui conclut dans un but ouvert. Les Dogues mènent la danse (6′). Un avantage néanmoins de très courte durée.

Des cadeaux à répétition

En possession du ballon, Alexsandro tente de relancer mais se fait chiper le cuir dans les pieds. Dembélé profite de cette opportunité pour servir Ramos, seul face aux cages (10′). Le Paris Saint-Germain revient dans la course. Mieux encore, moins de dix minutes plus tard, il prend les devants suite à un centre contré par le défenseur brésilien. Malgré lui, il donne l’avantage à ses adversaires du soir (17′) quand Fabian Ruiz est tout heureux de voir son centre transpercer les filets d’un Lucas Chevalier médusé. La défense lilloise est trop fragile quand les déchets se multiplient au milieu de terrain. Les relances courtes sont neutralisées pour la plupart. Benjamin André et Nabil Bentaleb ne sont, quant à eux, que l’ombre d’eux-mêmes. A plusieurs reprises, le LOSC manque de communication. Cela se voit, s’entend et se répète tant sur le plan défensif qu’offensif. C’est sur ce ton, et quelques brimades d’un corps arbitral parfois étonnant dans ses prises de décision que se clôt la première période. Le LOSC a fait trop de cadeaux (2-1).

Au retour des vestiaires, la tendance ne s’inverse pas et le Paris Saint-Germain poursuit son siège. Les pertes de balles sont une nouvelle fois de sortie, mais les Parisiens n’en profitent pas. Lucas Chevalier reste solide dans ses cages et permet aux siens de respirer quand ils sont véritablement acculés, comme à un quart d’heure de la fin par exemple (73′). De l’autre côté du rectangle vert, il faut patienter jusqu’à l’heure de jeu pour assister à la première situation lilloise. A la suite d’une belle action collective, Edon Zhegrova décoche mais sa tentative est contrée et passe de peu à côté du cadre (58′). Des changements sont ensuite opérés par Paulo Fonseca avec trois entrées simultanées (Cabella, David et Ounas, 67′), mais elle n’impacte néanmoins pas la physionomie du match, dictée par le Paris Saint-Germain qui souhaite désormais se concentrer sur des phases de transitions rapides. Une idée ingénieuse qui fait mouche à dix minutes du terme avec une troisième réalisation signée Randal Kolo-Muani (80′) à la réception d’un centre à bout portant.

Le LOSC aura bien tenté quelques percées, en vain, constamment neutralisé par une défense désormais solide. Deux opportunités sont néanmoins à noter. La première est de Yusuf Yazici, mais sa tentative est bien trop écrasée. Dans le temps additionnel, Rémy Cabella est dans une situation similaire. Il bute sur un défenseur parisien (90+4′). Lucas Chevalier doit, quant à lui, éviter quelques dernières frayeurs avant que le coup de sifflet final ne retentisse dans l’enceinte du Parc des Princes. Les Lillois sont désormais à portée de fusil d’une concurrence féroce. Attention à Monaco, le RC Lens est déjà là.

PSG 3-1 LOSC (2-1)

21ème journée de Ligue 1 – Samedi 10 février – 21h

Buts : Yusuf Yazici (6′) pour le LOSC, Ramos (10′), Alexsandro (csc, 17′), Kolo-Muani (80′) pour le PSG
Avertissement(s) : André (15′), Ismaily (32′), Fonseca (40′), Alexsandro (52′) pour le LOSC, Ugarte (35′), Mukiele (75′) pour le PSG

LOSC : Chevalier – Santos, Yoro, Alexsandro, Ismaily – Bentaleb, André (David 67′) – Gudmundsson (Cabella 67′), Gomes, Zhegrova (Ounas 67′) – Yazici (Haraldsson 81′)
Entraîneur : Paulo Fonseca

PSG : Navas – Mukiele, Danilo, Hernandez (Hakimi 70′), Beraldo – Dembélé (Barcola 62′), Ugarte, Ruiz (Vitinha 63′), Asensio – Kolo-Muani, Ramos (Zaïre-Emery 74′)
Entraîneur : Luis Enrique

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR