Rejoignez nous !

Basket-ball

Marc-Olivier Lasserre et Halvine Dzellat (LMB), le temps d’une maraude avec les Restos du Cœur

Publié

le

Crédit Photo : LMB Médias

En cette entame de nouvelle année, Marc-Olivier Lasserre et Halvine Dzellat, deux joueurs du Lille Métropole Basket, ont participé à une maraude avec Les Restos du Cœur. 

Ce lundi 22 janvier, Marc-Olivier Lasserre et Halvine Dzellat ont parcouru les rues de Lille lors d’une maraude organisée avec les Restos du Cœur. À l’initiative du Lille Métropole Basket et sur la base du volontariat, les deux jeunes éléments de Maxime Bézin (entraîneur du LMB) ont spontanément cherché à participer à cette entreprise. Pendant une grosse heure, ils ont croisé une dizaine de personnes afin de leur distribuer des boissons chaudes, des paquetages (conserves, yaourts, fruits, eau…) et parfois des vêtements chauds. Ils ont également longuement échangé avec ces hommes et ces femmes dans le besoin, pour lesquels une simple discussion peut devenir un moment privilégié dans une journée. Du partage à l’état brut pour Halvine Dzellat-Diakeno (20 ans) : « Cela a été une très belle expérience. Franchement, c’était un plaisir de prendre de mon temps pour apprendre à mieux connaître ces personnes. On a pu échanger, on a pu discuter. Ils ont pu nous raconter leurs histoires qui sont, pour la plupart, très poignantes et enrichissantes. Cela donne vraiment une leçon de vie. […] Participer me tenait à cœur, surtout en hiver, de pouvoir leur apporter un peu de réconfort », nous a-t-il confié.

Cette expérience, qui aura donc laissé de bons souvenirs à Halvine Dzellat-Diakeno, est une opération que le Lille Métropole Basket aimerait pouvoir réitérer de façon récurrente, « au moins une fois par trimestre », et ce, « même si ce n’est pas forcément simple à combiner avec un calendrier chargé », nous souffle-t-on. Pour autant, en plus d’apporter du confort à des personnes dans le besoin, cela peut être bénéfique pour les sportifs. Ces brefs instants sont enrichissants et permettent à un athlète embarqué dans un rythme effréné de sortir de sa bulle, d’avoir les pieds sur terre : « J’ai fait ça pour sortir de la routine, rencontrer des personnes qui sont dans le besoin et découvrir leur histoire, savoir pourquoi ils en sont arrivés là. C’est toujours important de penser aux autres, même si ce n’est que peu de temps, et c’est enrichissant de rencontrer de nouvelles personnes qui n’ont pas l’habitude de nous croiser. On a pu leur apporter un peu en échangeant et en leur offrant un repas. J’ai désormais une autre vision de ces personnes, confie Marc-Olivier Lasserre (21 ans), heureux d’avoir pu participer à cette maraude auprès de bénévoles des Restos du Cœur.

 

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR