Rejoignez nous !

Football

Fin tragique pour Adam Ounas et Nabil Bentaleb (LOSC) à la CAN, éliminés dès les poules avec l’Algérie

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Après deux matchs nuls lors des deux premières journées, l’Algérie n’avait besoin que d’un nul pour poursuivre son parcours dans cette Coupe d’Afrique des Nations.

Pour cette rencontre décisive face à la Mauritanie, le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi, avait décidé de changer la majorité de son équipe. Ainsi, Nabil Bentaleb, titulaire lors des deux premières journées, démarrait sur le banc tandis qu’Adam Ounas était titulaire dans le couloir droit de l’attaque. Le Lillois a vite rendu la confiance de son entraîneur en étant particulièrement virevoltant lors du premier acte, à l’image de ce débordement et de ce centre vers Aouar qui ne réussissait pas à trouver le chemin des filets. Une lumière dans la nuit pour des Fennecs en difficulté qui finissaient par être punis sur un corner mal renvoyé par la défense, sur lequel les Mourabitounes ne tremblaient pas pour ouvrir le score (37′). En deuxième mi-temps, les hommes de Belmadi ont tenté de réagir mais c’est surtout les Mauritaniens qui étaient proches de corser l’addition à plusieurs reprises, sans réussite néanmoins touchant même la barre transversale. Pour la dernière demi-heure, Adam Ounas, moins en vue dans le second acte dans une position de meneur de jeu, cédait sa place tandis que Nabil Bentaleb faisait son entrée. Mais rien ne changea et le score resta ainsi jusqu’au coup de sifflet final (1-0), permettant à la Mauritanie d’obtenir un succès historique et à l’Algérie de sortir de cette CAN par la toute petite porte, comme il y a deux ans. Un résultat difficile à encaisser pour les deux Dogues, qui reviendront au Domaine de Luchin plus rapidement que prévu.

Le résumé vidéo de la rencontre

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR