Rejoignez nous !

Football

L1 – J15 : Muets, les joueurs du LOSC se font dicter le tempo à Clermont

Publié

le

Crédit Photo : Daniel Derajinski/Icon Sport

Opposé à Clermont dans le cadre de la 15ème journée de championnat, le LOSC a déjoué, ne parvenant pas à prendre la mesure d’un adversaire qui aurait mérité mieux que le point du nul (0-0). Une réalisation refusée pour les Dogues fera néanmoins polémique.

Depuis la montée du club en Ligue 1 Uber Eats, Clermont a toujours été un adversaire coriace pour les Dogues, d’autant plus sur la pelouse du Stade Gabriel Montpied. S’ils ont d’abord montré les crocs et acculé leurs adversaires, ces derniers ont rapidement pris du plomb dans l’aile, freinés par une multitude de déchets sur le plan technique. Il n’a ainsi jamais été simple pour Lille de mettre en place son jeu, jusqu’à concéder de trop nombreux frissons.

Une absence de maîtrise

Au cœur de l’Auvergne, les joueurs du LOSC ont bien failli réveiller des volcans en début de partie. Menés par Edon Zhegrova, insaisissable sur ses premières touches de balle, ils s’offrent une grosse situation lorsque Benjamin André est proche de couper la trajectoire d’un centre puissante (7′). La pression est forte sur la défense clermontoise, incapable de sortir le moindre ballon. Les pertes sont rapides et les Lillois parviennent à se trouver dans les intervalles et à maintenir leur étreinte pendant de longues minutes. Les Dogues poussent, avec une tentative de Gomes, en vain, et perdent peu à peu de l’aplomb. Déstabilisé sur son côté droit, le bloc nordiste se fragilise, perd en assurance et laisse définitivement le cuir aux locaux. Incapable de ressortir, Lille concède de nombreuses occasions et se retrouve contrainte de compter sur des arrêts répétés de Lucas Chevalier. Des difficultés retranscrites dans une statistique, le LOSC se fait disputer la possession (49/51%) du cuir à la pause (0-0).

Au retour des vestiaires, la tendance ne tourne pas plus en faveur des Dogues, et ce, malgré une lourde frappe de Nabil Bentaleb. Dans la foulée, Clermont leur procure de nouveaux frissons alors qu’Allevinah se heurte au montant dans un angle fermé (51′). Une occasion qui conditionne la suite de la partie, suivie d’un énorme arrêt de Lucas Chevalier. A l’issue d’une combinaison sur coup de pied arrêté, l’attaquant clermontois se retrouve pile-poil devant le portier lillois qui sort le cuir d’une main ferme. Il enchaîne d’ailleurs sur une demi-volée de Gastien suite à une perte de balle de Gabriel Gudmundsson (54′). Le LOSC est dominé et ne parvient pas à construire. Rémy Cabella est souvent alerté sur son côté, mais multiplie les mauvais choix jusqu’à ce qu’une sublime tentative trouve la lucarne opposée. Une joie stoppée net par une faute accordée à Clermont (84′). Les Dogues sortent alors de leur gond et, plus frustrés que jamais, ne trouvent plus jamais la moindre brèche. L’arbitre de la rencontre et les Clermontois auront dicté le tempo d’une rencontre durant laquelle les Lillois n’ont jamais été maîtres de leur sujet.

Paulo Fonseca le craignait, mais est contraint de perdre deux points majeurs sur la pelouse du Stade Gabriel Montpied. Il s’agit là de la mauvaise opération de la 15ème journée de Ligue 1.

Clermont  0-0  LOSC (0-0)

15ème journée de Ligue 1 – Dimanche 10 décembre – 15h

But(s) : /
Avertissement(s) : Yoro (33′), Fonseca (65′), Yazici (90+2′) pour le LOSC, Rashani (68′) pour Clermont

Clermont Foot : Diaw – Zeffane, Seidu, Pelmard, Neto Borges – Allevinah (Boutobba 71′), Keita, Gastien (Magnin 86′) – Cham, Kyei (Nicholson 78′), Rashani (Bela 78′)
Entraîneur : Pascal Gastien

LOSC : Chevalier – Santos, Yoro, Alexsandro, Gudmundsson (Ismaily 70′) – Bentaleb, André (Bouaddi 85′) – Cabella, Gomes, Zhegrova – David (Yazici 70′)
Entraîneur : Paulo Fonseca

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR