Rejoignez nous !

Football

D1 – J10 : A Lyon, la marche était trop haute pour la section féminine du LOSC

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Corentin Betrancourt

Opposée à l’ogre lyonnais, la section féminine du LOSC a bataillé, mais a été un cran en dessous, contrainte de concéder un revers (5-0), une manita synonyme de quatrième revers consécutif.

Sur trois revers consécutifs, la section féminine du LOSC savait que ce n’était pas sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais que la dynamique allait aisément être inversée. Une évidence qui a frappé d’entrée, durant une entame de match à sens unique. Le pied sur le ballon, l’OL asphyxie des Dogues contraintes de suivre le rythme, et déjà sauvées par les parades d’Elisa Launay. Malgré tout, elles craquent sur une phase arrêtée. D’un coup de tête sur un coup de pied de coin, les Gones trouvent la barre avant que Renard ne fasse trembler les filets à bout portant (17′). Dans la difficulté lorsqu’il s’agit de ressortir le ballon, les Lilloises s’appuient sur Julie Rabanne qui tente de sonner la révolte avec une tentative lobée lointaine qui passe de peu à côté des filets. Dans la foulée, le LOSC s’écroule sur penalty. A contretemps, Mbala est prise à défaut tout comme la portière lilloise, crucifiée par Hegerberg (27′). Un débours de deux unités sur lequel Lille rentrera aux vestiaires (2-0).

Les déclarations de Julie Rabanne à la pause

Au micro des équipes de Canal+ à la pause, c’est un message d’espoir qu’a tenté de faire passer la Lilloise la plus expérimentée : « On a quelques coups à jouer et je pense qu’il faut qu’on se précipite moins pour profiter du temps et de l’espace. Mon geste (le lob, ndlr), c’est ce qu’il faut tenter pour essayer de les faire reculer un maximum et parvenir à avoir un peu plus la maîtrise du ballon en deuxième mi-temps. C’est compliqué mais je pense que l’on est en place, on les gêne pas mal dans la circulation du ballon. On peut mieux faire et on craque sur des faits de jeu un peu bêtes. Il faut continuer de travailler et essayer de marquer ce petit but pour nous redonner espoir et inquiéter les Lyonnaises. »

Pour autant, au retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre sera sans appel. Si elles parviennent à gêner les offensives lyonnaises, les joueuses de Rachel Saidi sont incapables de ressortir proprement le cuir alors que le bloc adverse est particulièrement haut. Il n’y a que peu de solution à la récupération. Éreintées par cette course effrénée, elles cèdent à la 56ème sur un coup pied de coin. Quelques secondes plus tard, elles craquent une seconde fois d’affilée, encore sur phase arrêtée. A la réception d’un coup franc, Hegerberg se heurte au montant, mais sa tentative est bien suivie par Mbock qui enchaîne (59′). Enfin, dépassées dans tous les compartiments du jeu, c’est logiquement que les Dogues concèdent une ultime réalisation dans le temps additionnel (Majri 90+3′). A Lyon, la marche était bien trop haute pour un jeune promu.

Elisa Launay au coup de sifflet final

Malgré des parades remarquées, Elisa Launay n’a pu se muer en mur infranchissable ce vendredi soir. Sans voix à force de crier, elle essaie de conserver une touche d’optimisme pour la suite : « J’espère que j’ai pu aider mon équipe un maximum. Je pense qu’on traverse une période compliquée depuis quelques semaines et aujourd’hui, ça nous tenait à cœur de montrer un autre visage. Je vais revoir le match, mais je pense que l’on a réussi à être solide. Lyon reste une équipe de très haut niveau. On a su être solide, mais quand on a eu la balle, on n’a jamais su la garder. On n’a pas su se montrer offensivement, d’autant plus qu’à force de défendre, on était épuisé pour nos contre-attaques. Ce résultat nous fait toujours mal au cœur, mais c’est comme cela », conclut la portière lilloise au micro de Canal+.

Au classement, le LOSC ouvrait cette dixième journée de D1 Arkema et se retrouve désormais à la merci de l’ensemble de ses concurrents directs. Pour le reste, il faudra parvenir à réagir pour la dernière de l’année avec la réception du Stade de Reims le 16 décembre prochain (14h30) sans quoi, la première partie de saison pourrait se conclure par une série de sept matchs consécutifs sans succès.

OL 5-0 LOSC (2-0)

10ème journée de D1 Arkema – Vendredi 08 décembre – 21h

But(s) : Renard (17′), Hegerberg (28′), Egurrola (57′), Mbock (59′), Majri (90+3′) pour l’OL
Avertissement(s) : Egurrola (31′) pour l’OL

OL : Endler – Sombath (Sangare 70′), Renard, Mbock, Morroni – Marozsan, Egurrola (van de Donk 62′), Dabritz – Le Sommer (Swierot 44′), Hegerberg (Oillic 61′), Majri
Entraîneur : Sonia Bompastor

LOSC : Launay – Laplacette (Vanuxeem 77′), Lambert, Mbala, Devleewschauwer, Ollivier – Lelarge (Pian 64′), Paprzycki – Rabanne, Azzaro (Boilesen 77′), Boucly
Entraîneur : Rachel Saidi

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR