Rejoignez nous !

Football

Ligue 1 – J14 : La parole donnée aux supporters après LOSC – FC Metz

Publié

le

Crédit Photo : IconSport / Anthony Dibon

Dans cette rubrique, Le Petit Lillois donne la parole aux supporters du LOSC à l’issue de chacune de ses rencontres. Une édition cette fois-ci centrée autour de la victoire lilloise contre Metz.

Après avoir fait le tour du monde, rien qu’un peu, quoi de mieux que de faire son retour à la maison. Ce dimanche, les joueurs du LOSC sont parvenus à s’imposer lors de la réception du FC Metz (2-0), au sein d’une enceinte lilloise résonnant au rythme des arrêts de Lucas Chevalier. Un rendez-vous à l’issue victorieuse, rien de mieux pour suivre la cadence imposée par la concurrence, qu’ont commenté Clément, Pierrick et Baptiste.

Une question de ressenti

Les Lillois se sont imposés dans une rencontre au rythme étrange. Malgré une domination assez flagrante en première mi-temps, le penalty aurait pu tout bouleverser. Yusuf Yazici et Jonathan David ont marqué même s’ils ont manqué d’efficacité à plusieurs reprises. Un match globalement maitrisé qui a plu à Pierrick : « Je suis très content de la rencontre contre Metz, surtout de la première période. On a eu de réelles situations et on devrait mener 4-0 sans les ratés de Yazici et David, mais ils se sont bien rattrapés en marquant ensuite. »

En manque de réalisme donc, le LOSC était proche de la punition après le pénalty obtenu par les Messins. Un match qui aurait pu tourner en faveur du FC Metz, mais l’arrêt de Lucas Chevalier a finalement réveillé les Dogues. Satisfait, tout comme Pierrick, Clément voit néanmoins les choses autrement. Il a longtemps craint le scénario piège : « Il y a eu un round d’observation d’une vingtaine de minutes jusqu’au 1er penalty messin, détourné par Chevalier, qui a lancé le match sur un rythme sympa. Avec les manqués de Yazici et David j’ai crû revoir des matchs de l’an passé où l’équipe domine mais incapable de marquer. » 

Un moment charnière

Lucas Chevalier s’est illustré dans les buts lillois. Auteur de deux arrêts sur deux pénaltys messins, le gardien lillois a gardé le LOSC dans le droit chemin, d’abord en évitant l’ouverture du score, puis pour éviter le but du 2-1. Les supporters, dont fait partie Clément, sont unanimes sur le fait que ses arrêts ont été le moment clé de la rencontre : « Le moment charnière ou les moments charnières sont les deux penaltys arrêtés par Lucas Chevalier. Si un des deux étaient marqués, ça pouvait complètement changer le match ». Un avis partagé par Pierrick : « Le deuxième penalty arrêté par Lucas Chevalier, si on l’encaisse, il est possible qu’on se fasse rejoindre derrière. En tout cas, avec deux buts d’écarts, on a pu rester hors de portée de Metz en fin de match et rester plus tranquille ».

son côté, Baptiste reste focalisé sur l’unique coup de pied de réparation : « Le deuxième arrêt de Lucas Chevalier est un moment charnière. A ce moment-là, tu sais que plus rien ne peut nous arriver. Tu sais que tu vas gagner ce match. C’est le moment où tu prends le plus de plaisir. » 

L’irruption de la jeunesse lilloise

Paulo Fonseca a fait rentrer Ichem Ferrah en toute fin de match. Une nouvelle entrée d’un joueur du centre de formation après celle d’Adam Faïz, ce jeudi face à Ljubljana. Chez les supporters, le retour de la formation au premier plan est un pêché mignon ce qui entraine un certain enthousiasme, notamment chez Pierrick : « C’est le deuxième match consécutif où l’on finit avec quatre joueurs du centre de formation. C’est une excellente nouvelle. C’est bénéfique à tous les points ». Accorder du temps de jeu dès maintenant permet également de concerner la prochaine génération de jeunes selon Clément : « Ces minutes accordés à Bouaddi, Faiz et Ferrah vont les motiver et donner du sens et de l’envie aux jeunes présents au centre de formation du LOSC. De même avec Yoro et Chevalier qui sont maintenant titulaire, ça remet en place la force de la formation lilloise. »

Faire jouer des jeunes possède d’autres avantages. Comme le souligne Pierrick, un centre de formation permet parfois de récupérer des finances à moindre coût. Un bénéfice important dans la stabilité d’un club professionnel : « (Re)devenir un centre de formation performant, ça permet de faire perdurer le club dans les premières places du championnat et aussi de le pérenniser financièrement ». Ce retour de la formation, qui avait été délaissée sous l’ère Gérard Lopez, rappelle de bons souvenirs à Pierrick : « Depuis les années 2011, on avait pas retrouvé une identité club comme ça et c’est la meilleure nouvelle possible. »

La qualité de formation avait été une promesse d’Olivier Létang lors de son arrivée au club. Un projet sur plusieurs années tenant désormais ses aboutissants comme le rappelle Baptiste : « C’est important car cela montre qu’on a un bon centre de formation, mais aussi que le projet voulu par Olivier Létang à son arrivée est respecté. Il voulait 3 joueurs du centre de formation, on en a déjà deux avec Lucas Chevalier et Leny Yoro. »

Le lancer de peluches

Pour ce LOSC – FC Metz, les sections de supporters lillois, en accord avec le club ont organisé un lancer de peluches. A la mi-temps, une pluie doudous s’est alors abattue sur la pelouse de la Decathlon Arena – Stade Pierre Mauroy. Une initiative qui a convaincu l’ensemble des supporters interrogés, dont Baptiste : « Le lancer de peluches était incroyable. J’ai adoré. Je suis juste un peu déçu que certains n’en ait pas ramené ». Pierrick est du même avis, ajoutant que ce genre d’expériences pourrait permettre d’attirer un nouveau public : « Qu’est ce qu’on peut dire à part que c’est une très bonne initiative. Il faudrait en faire plus souvent, ça attirerait une bonne affluence. C’est un bon argument », analyse-t-il, suivi par Clément qui souligne l’aspect partage de ce moment : « C’est une très belle initiative de la part du club, qu’il perdure d’année en année. Le club est proche de sa communauté et est engagé pour les enfants malades. C’est très bien », conclut-il cet intermède autour de la rencontre ayant opposé le LOSC au FC Metz.

 

 

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR