Rejoignez nous !

Football

L1 – J14 : Les notes des Dogues après LOSC – FC Metz

Publié

le

Crédit Photo : Le Petit Lillois / Victor Orgaer

Pour conclure une semaine à trois matchs, les Lillois recevaient le FC Metz ce dimanche. Une rencontre parfaitement gérée et remportée sur le score de 2-0. Voici les notes que nous attribuons aux Dogues à l’issue de cette rencontre.

Lucas Chevalier (9) : Si le LOSC a pu vivre un match plutôt tranquille, il le doit à son gardien. Après avoir repoussé un penalty à 0-0, il récidive en début de deuxième mi-temps alors qu’il l’avait lui-même concédé. Deux situations qui auraient pu donner un scénario totalement différent au reste de la rencontre.

Tiago Santos (6) : Le latéral droit portugais enchaîne et il a livré une prestation plutôt solide, malgré quelques oublis de replacement, notamment en deuxième mi-temps.

Leny Yoro (6) : S’il a concédé un penalty après un tacle trop engagé, il ne s’est pas laissé décontenancer par celui-ci pour réaliser les bonnes interventions par la suite.

Alexsandro (6) : Même s’il n’est pas le joueur fautif, sa passe pour Yoro sur le premier penalty concédé était particulièrement compliquée à gérer. Solide au duel derrière mais aussi auteur d’un sauvetage sur sa ligne après un cafouillage avec Lucas Chevalier.

Gabriel Gudmundsson (6) : Particulièrement en vue en première mi-temps, à l’image de ce bon centre vers Yusuf Yazici qui trouve le poteau, il a baissé en rythme en deuxième mi-temps, laissant des espaces dans son dos.

Nabil Bentaleb (7) : Le métronome du milieu lillois a encore fait parler son talent dans l’entrejeu par sa qualité technique et de lecture du jeu. Une importance prépondérante pour l’international algérien, toujours invaincu avec le LOSC lorsqu’il débute une rencontre.

Angel Gomes (6,5) : Aligné aux côtés de Bentaleb, il a eu quelques approximations techniques et de placement qui ont pu ouvrir des espaces à Metz. Mais sur la globalité du match, il a été au four et au moulin pour casser les lignes et les transitions adverses.

Edon Zhegrova (5,5) : Il a alterné les bons et les mauvais choix sur le plan offensif. Malgré tout, il est à l’origine des premières situations lilloises en première mi-temps avec ce centre puis cette frappe repoussés par Oukidja. Moins en vue lors du second acte.

Yusuf Yazici (6,5) : Lui aussi débutait son troisième match de la semaine et il a été particulièrement influent en première mi-temps, où sa relation avec Cabella et David a considérablement gêné la défense messine. Il est récompensé d’un but où il suit bien une frappe d’Angel Gomes renvoyée par Oukidja. Et comme ses coéquipiers offensifs, on l’a peu trouvé en position favorable après le retour des vestiaires.

Rémy Cabella (6) : Titulaire en Ligue 1 pour la première fois depuis presque deux mois, il a réalisé plusieurs différences en première mi-temps sans réussir à avoir le bon geste final. Très influent puisque la majorité des offensives lilloises sont venues de son côté, il a été trop altruiste et pas assez tueur en fin de rencontre pour alourdir le score.

Jonathan David (6,5) : S’il a encore loupé l’immanquable avant d’inscrire un penalty qu’il avait lui-même obtenu, le Canadien a été très actif sur le front de l’attaque et intelligent dans son positionnement entre les lignes pour mettre en difficulté la défense adverse. Un match vraiment abouti qui vient confirmer le retour en forme du numéro 9 lillois.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR