Rejoignez nous !

Football

UECL – J5 : Les Dogues dégotent trois points précieux, une qualification et un soin pour la peau en Slovénie

Publié

le

Crédit Photo : Icon Sport

Sur une pelouse digne des plus grands terrains de districts, les joueurs du LOSC sont parvenus à empocher trois points précieux en Slovénie (0-2), validant de ce fait leur qualification pour la suite de la compétition.

Dans un contexte difficile, de fortes intempéries et une pluie diluvienne, la rencontre opposant le LOSC au NK Olimpija Ljubljana n’était pas loin d’être reportée. Finalement, c’est dans des conditions dantesques que les Dogues ont disputé 90 minutes en Slovénie. S’il a été difficile d’enchaîner les passes, freinés par une pelouse gorgée d’eau, les Lillois ont fait le nécessaire pour l’emporter (0-2). Trois points précieux et un soin pour la peau, ils ont alliés l’utile à l’agréable.

Laisser son adversaire à la dérive

Les Dogues peinent d’abord à s’adapter aux conditions de jeu et si la rencontre est plaisante dans ses échanges et qu’ils parviennent à se créer quelques situations, ce sont les Slovènes qui s’offrent les occasions les plus franches. Le premier frisson provient d’une tête de Rui Pedro. Alerté à l’entrée de la surface, il décoche une tentative qui frappe la pelouse d’un rebond piégeux avant d’être réceptionnée par Lucas Chevalier (12′). Le portier lillois sera d’ailleurs vigilant sur chaque tentative locale, comme sur une nouvelle tentative (19′) puis une relance de Nabil Bentaleb lors desquelles les rebonds auraient pu lui faire perdre la tête. Heureusement, en parallèle, Rémy Cabella ouvre la marque (16′). Sur un côté moins exposé à la pluie, Edon Zhegrova peut faire parler son sens du dribble et débute une petite chevauchée. Il rentre ainsi dans la surface avant de frapper. Celle-ci est contrée et revient dans les pieds du numéro 10 lillois qui doit s’y prendre à deux fois avant de transpercer les filets. Une réalisation synonyme de soulagement pour le banc nordiste, et notamment Paulo Fonseca plus souriant. La suite de ce premier acte est notamment marqué par une tentative inspirée du Kosovar, qui la voit néanmoins être écartée du bout des doigts par le portier slovène. Le LOSC a poussé, mais pas suffisamment pour parvenir à faire le break.

Au retour des vestiaires, alors que l’état du terrain s’est d’autant plus aggravé, les Dogues se montrent particulièrement pressants. Ils auraient d’ailleurs pu faire le break sur un corner si Edon Zhegrova et Rémy Cabella s’étaient compris dans leur combinaison. Un but refusé pour hors-jeu à Yusuf Yazici (55′), qui n’est néanmoins que partie remise. Pour autant, entretemps, le NK Olimpija Ljubljana reprend du poil de la bête avec une grosse occasion dans la foulée, qui finit néanmoins dans les gants de Lucas Chevalier (63′). Malgré le retour en force des Slovènes, bien plus présents dans le jeu depuis l’heure de jeu, c’est lors d’une petite accalmie que les visiteurs lillois parviennent à faire le break. Lancé dans une phase de transition, Rémy Cabella sert Yusuf Yazici qui entre dans la surface et frappe. Une tentative croisée qui surprend le portier slovène avant de heurter le poteau puis de faire trembler les filets (75′). Une réalisation synonyme de douche froide pour les Slovènes qui étaient pourtant dans l’un de leur temps fort. Si Lucas Chevalier doit encore sortir une belle parade en fin de match (86′), la partie sera ensuite inhibée par un terrain définitivement délabré, alors que la boue prenait définitivement le pas sur l’herbe (0-2).

Avec ce succès, le LOSC est définitivement qualifié pour la suite de la compétition. Néanmoins, pour s’offrir définitivement la première place et ainsi s’éviter l’obstacle des 16èmes de finale, il faudra s’imposer à domicile contre Klaksvik en décembre.

NK Olimpija Ljubljana 0-2 LOSC (0-1)

5ème journée Europa Conference League – Jeudi 30 novembre – 18h45

Buts : Cabella (16′), Yazici (75′) pour le LOSC
Avertissement(s) : Santos (38′), Umtiti (41′), Haraldsson (86′) pour le LOSC, Brest (41′), Rui Pedro (61′) pour Ljubljana

NK Olimpija Ljubljana : Pintol – Lasickas (Posavec 63′), Ratnik, Muhamedbegovic, Fernandes – Elsnik (Costa Pinto 72′), Doffo, Rui Pedro (Fadida 63′) – Brest (Silva 46′), Bristic, Motika (Nukic 72′)
Entraîneur : Zoran Zeljković

LOSC : Chevalier – Santos, Yoro, Umtiti, Gudmundsson – André, Bentaleb (Gomes 83′) – Zhegrova (Haraldsson 76′), Bouaddi, Yazici (Faïz 83′)
Entraîneur : Paulo Fonseca

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR