Rejoignez nous !

Football

Michel Bastos (ex-LOSC) : « Je ne me voyais pas refuser l’offre de l’OL »

Publié

le

Crédit Photo : Icon Sport

Trois ans après son arrivée, Michel Bastos quittait le LOSC pour l’Olympique Lyonnais. Un départ sur lequel il est récemment revenu, détaillant les raisons de son choix.

Du haut de ses 40 ans, c’est avec un peu plus de recul que Michel Bastos revient sur son départ du LOSC. Un événement survenu à l’issue de trois saisons remarquées durant lesquelles il a inscrit 29 réalisations et délivré 16 passes décisives : « Quand je fais ma dernière saison à Lille, j’ai pas mal de propositions. Et quand je rentre au Brésil, alors qu’il y a plein de rumeurs, je fais une interview dans laquelle je dis que je ne vais pas quitter le LOSC. C’est mal tombé, parce qu’un mois après je suis parti. A l’époque, je n’avais pas de proposition concrète qui me donnait envie, alors je pensais rester. Et un jour, quand je suis rentré. Rudi Garcia vient nous voir dans le vestiaire, et nous prévient dans le vestiaire en disant que deux joueurs, Adil Rami et moi-même, sommes autorisés à partir si des offres nous plaisent. Par contre, que s’il fallait faire un choix entre nous deux, c’était moi qui devais être amené à rester, ce qui m’a touché et m’a conforté dans mon envie de rester. »

S’il ne se voyait pas quitter le LOSC, c’est notamment parce que Rudi Garcia lui a beaucoup apporté. Néanmoins, l’approche de l’Olympique Lyonnais a bouleversé ses plans de carrière : « Je commence la préparation, je fais un match et là, j’ai une offre à 18 millions d’euros de Lyon, ce qui était énorme à l’époque, avec un super contrat pour moi. A ce moment-là, tu penses à la famille et au fait que le club qui te veux, est sept fois Champion de France, a des joueurs extraordinaires. Ils avaient un projet très fort et je ne me suis pas vu refuser, surtout que le club (le LOSC, nldr) pouvait gagner beaucoup d’argent. Je me sentais donc moins coupable si j’acceptais de partir et finalement, je pense qu’ils ont bien fait (d’accepter son départ, ndlr), sachant qu’ils ont gagné le championnat après (rires). […] Rudi ne voulait pas que je parte, mais il m’a dit qu’il voulait que je sois heureux, alors il m’a laissé partir. Il a vu que je n’y étais plus vraiment. Ce n’était pas facile de quitter le LOSC, mais il y avait un choix à faire », a ainsi confié le Brésilien, dans un long entretien à retrouver sur la chaîne Youtube de Colinterview.

Advertisement

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR