Rejoignez nous !

LOSC

Edito hebdomadaire : André Gomes, le meilleur « panic-buy » de l’histoire du LOSC ?

Publié

le

Crédit photo : Icon Sport

L’un des succès les moins attendus de la saison a posé ses valises au LOSC, pour une seule saison. André Gomes est devenu intouchable et mériterait une place centrale dans le projet de Fonseca, tant son apport est colossal. 

Qui en voulait ? Qui y croyait ? Presque personne. Peu peuvent se féliciter d’avoir senti le coup. Ancien joueur « bankable », André Filipe Tavares Gomes de son nom complet était devenu un indésirable. Un joueur peu respecté et considéré dans les clubs où il évoluait. Les fans de sa dernière équipe, Everton n’attendaient qu’une chose : le voir partir. Pour cause, des blessures à répétition et un rendement bien trop famélique. Le LOSC tente le coup, club qui excelle pour relancer les joueurs. Le Portugais débarque donc dans la capitale des Flandres en manque totale de confiance et de repères, puisqu’il arrive en fin de mercato dans une équipe qui a déjà ses rouages et dans un championnat qu’il ne connaît pas. Pourtant, deux ou trois matchs ont suffi pour faire comprendre qu’il n’avait rien à faire ici. Six mois plus tard, il a conquis coéquipiers, supporters, observateurs, mais aussi ses adversaires.

Sa place dans le milieu de terrain du LOSC est intouchable. Avec ou sans lui, la différence est visible. Il éclaire le jeu à chaque touche de balle, capable d’accélérer ou de temporiser, de passer ou de dribbler. Plusieurs éclairs de génie sont déjà sortis de son pied, mais celui qui amène le but de Bamba, au Parc des Princes, contre le PSG dimanche dernier, n’a pas d’égal. Tout y est. Contrôle, vision du jeu et justesse implacable. Sur cette rencontre, il avait déjà su se montrer pour relancer son équipe en permettant à Bafodé Diakité de réduire l’écart grâce à un centre millimétré. L’écart entre lui et les autres milieux de terrain du LOSC est abyssal, sauf avec un seul. Son compère Benjamin André, qui excelle, dans un registre plus agressif et bagarreur, mais qui apporte ce dont le natif de Porto a besoin pour s’exprimer de la meilleure des manières. Un duo parfait, qui mérite d’être vu plus souvent et pas que sur une seule saison. Vous nous voyez venir, on sait. Sa saison au LOSC reste déjà gravée dans toutes les mémoires, et cela risque d’être la seule. Profitons de cet admirable joueur de football tant qu’il est encore tant. Parce qu’avec le salaire que lui verse Everton chaque semaine, et encore, Lille ne peut nullement rivaliser ni-même penser à l’acheter. Mais les miracles existent. Alors André, si tu penses à baisser ton salaire, sache qu’ici, tu feras plus d’un heureux…

Advertisement
Cliquez pour commenter

Vous devez être identifié pour commenter Connectez vous

Laissez une réponse

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR