Rejoignez nous !

Football

D2F – J11 : Les réactions après la victoire du LOSC contre le RC Lens

Publié

le

Crédit Photo : LOSC Médias

À l’issue d’une large victoire obtenue lors du derby qui les opposaient au RC Lens, Julie Rabanne, Rachel Saïdi et Julie Pian ont commenté la prestation de leur groupe devant nos micros.

Cet après-midi, malgré un froid glacial, les Féminines du LOSC ont réalisé une prestation particulièrement bouillante pour venir à bout du RC Lens, l’éternel rival de toujours, (6-1). Autrice d’un doublé dans cette rencontre, Julie Rabanne a été la première à passer devant nos micros. Elle s’est montrée satisfaite du résultat obtenu mais aussi et surtout de la manière : « On a mis les moyens de notre côté pour faire mal à cet adversaire qui est quand même notre rival numéro 1. Je pense que l’on a fait le travail aujourd’hui et on est satisfaites d’avoir pu mettre six buts. Je pense qu’on leur a fait mal mentalement. C’était important de mettre ces buts aujourd’hui, autant pour passer un message à nos concurrents que pour notre propre confiance. »

Une victoire importantissime au classement général qui permet au LOSC de figurer seul en tête de la deuxième division, à quatre points de leur adversaire du jour ainsi que de Strasbourg et de Metz. Une petite avance qui fait du bien : « On a un petit matelas, c’est sûr mais il ne faut pas s’en satisfaire parce qu’on sait bien si on perd un match ça peut vite revenir. Il va falloir se remettre dans le bain dès les prochains matchs et grappiller tous les points qu’on peut et éviter de faire des faux pas sur des petits matchs (La Roche/Yon, 0-4, 30/10, ndlr). »

Pour autant, la tâche était ardue pour les joueuses de Rachel Saïdi qui devaient disputer un véritable choc malgré une multitude d’absentes. Un obstacle franchi qui rend la victoire d’autant plus belle pour Julie Pian, également buteuse au cours de l’après-midi (23′) : « Depuis le début de la saison, on a pas mal de rebondissements concernant notre effectif et c’est sûr que ça nous a fait mal parce qu’il faut constamment se réadapter mais dans un collectif c’est bien de savoir que l’on peut compter sur tout le monde. On a prouvé qu’on avait un bon groupe. Je pense que c’est rare d’avoir autant de qualité en D2. Peut-être que sur le papier on n’avait pas nos titulaires du début de saison mais ça ne nous a pas empêché de faire une belle prestation. Tout le monde était concerné et tout le monde a bien joué son jeu. »

Si elle n’est pas de la région, Julie Pian n’a pas pour autant boudé son plaisir. Emportée par l’engouement général, elle s’est sentie tout autant lilloise que ses coéquipières natives de la région : « Un derby c’est vraiment différent, je pense notamment à toutes les filles qui viennent du Nord. On l’a ressenti, elles l’approchent (ce match, ndlr) différemment. De notre côté on prend l’ADN des filles qui sont ici. Cet engouement nous met dedans et nous galvanise, comme si l’on était nous aussi des Lilloises. […] Ce match est particulier, il a une saveur particulière et il faut forcément que Lille le gagne, c’est comme ça. »

Une rencontre toute aussi particulière pour Julie Rabanne. Passée par le LOSC lors de l’exercice 2015-16, elle y a fait son retour cet été pour y briller. Elément important de la formation menée par Rachel Saïdi, elle a également noté l’importance d’un tel événement : « C’est plaisant pour nous de gagner un match, et surtout un derby, avec autant d’écart. On se dit que c’est Lille et non pas Lens qui représente le Nord Pas de Calais. C’est comme ça, point barre ». Un succès d’autant plus satisfaisant qu’elles n’ont cessé d’être acclamées par un public acquis à leur cause. Des encouragements qui ont particulièrement touché Julie Pian, émue même après la rencontre : « L’ambiance était géniale, incroyable, c’était juste top. Je pense que toutes les joueuses rêvent de jouer sous cette ambiance-là, avec autant de supporters derrière elles. Franchement c’était génial alors encore merci à eux. »

Dernière à passer sur le gril, Rachel Saïdi s’est montrée toute aussi heureuse, elle qui ne s’attendait pas à un tel résultat : « En toute honnêteté, non. On avait bien préparé le match pour le gagner mais le faire avec un tel contenu et permettre aux supporters de voir autant de buts on ne le prévoit jamais mais c’est très bien, c’est positif d’autant plus que de nombreuses joueuses ont eu l’occasion de marquer. C’est bien pour la confiance de tout le monde. Le plus important était de remporter ce match pour poursuivre notre série positive mais aussi creuser l’écart sur nos concurrents. Le travail a été fait, maintenant le chemin est encore très long. Les filles vont savourer ce soir mais il faut garder la tête sur les épaules pour ne pas gâcher ce résultat positif. »

Néanmoins, malgré un résultat large au tableau d’affichage (6-1), elle estime qu’il était encore possible de faire mieux : « Je pense que l’on aurait pu faire encore mieux dans les intentions de jeu. On s’est laissées un peu submerger en début de match par l’environnement et l’enjeu. On a moins cherché à jouer que d’habitude, notamment sur les phases de ressorties ». Une crainte qu’elle exprime une nouvelle fois lorsqu’on mentionne les quatre points d’avance que comptabilise désormais le LOSC : « Ce résultat nous permet d’avoir un petit joker, si on peut l’appeler comme ça. Maintenant, il est important de garder cette longueur d’avance sur les prochains matchs. On a un calendrier qui est assez rude donc c’est bien mais il faut que l’on bonifie ce que l’on a fait aujourd’hui sur les prochains matchs pour voir si l’on arrive à être constant dans la performance. »

« J’ai un groupe bien plus étoffé et mature que la saison passée »

Enfin, désormais seul en tête de sa division, le LOSC peut nourrir de grandes ambitions. Si Julie Pian refuse encore d’évoquer le terme de « favori » sans pour autant cacher ses grandes ambitions, sa coach, Rachel Saïdi a décidé d’employer le terme adéquat : « Ce n’est pas un gros mot que de le dire (que le LOSC est désormais favori, ndlr) mais il va vraiment falloir bonifier ce résultat pour ne rien regretter en fin de saison. »

Advertisement
Cliquez pour commenter

Vous devez être identifié pour commenter Connectez vous

Laissez une réponse

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR