Rejoignez nous !

Football

Alan Virginius, un profil différent à la pointe de l’attaque du LOSC

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Avec l’absence de Jonathan David, Paulo Fonseca en a profité pour redonner du temps de jeu à Mohamed Bayo mais aussi travailler sur de nouvelles possibilités à la pointe de l’attaque avec Alan Virginius. Et le joueur de 19 ans semble en pleine bourre avec deux doublés consécutifs. De quoi y voir un avenir à ce poste ?

Un profil différent des autres

Ailier de formation, Alan Virginius s’est révélé dans le monde professionnel dans les couloirs de l’attaque sochalienne avant de rejoindre le LOSC l’été dernier. La concurrence accrue aux postes offensifs ne lui a pas permis d’avoir énormément d’opportunités, disputant 62 minutes en cinq matchs. Cette nouvelle préparation était donc une bonne occasion pour lui d’obtenir du temps de jeu et faire ses preuves aux yeux du coach lillois. Une chance qu’il est en train de saisir à un poste inédit. Entré en jeu à la mi-temps à la place de Mohamed Bayo face au KV Ostende, Alan Virginius a profité d’une équipe belge joueuse pour faire valoir ses qualités d’appels et de déplacements dans la profondeur pour faire mal à la défense d’Ostende. Sur sa première réalisation, il profite de la hauteur de la défense belge pour réaliser un appel dans le dos des défenseurs, réaliser un contrôle parfait pour garder son temps d’avance sur le défenseur et ajuster le gardien adverse du pied droit.

La ligne défensive belge est haute et le porteur du ballon, Djalo, n’est pas cadré par un attaquant adverse

Une situation qui va profiter à Virginius, qui lance son appel dans la profondeur

Parti sur la même ligne que le défenseur adverse, Virginius se retrouve avec un temps d’avance conséquent au moment d’effectuer sa première touche

Son très bon contrôle lui permet de garder sa position et de se retrouver seul face au gardien

En fin de rencontre, il va réaliser à deux reprises des appels similaires mais ne connaîtra pas la même réussite que sur son premier but. Néanmoins, cette capacité à prendre la profondeur efficacement reste une arme différente des joueurs déjà présents au club et pouvant évoluer au poste d’avant-centre. Jonathan David dispose d’un profil complet mais ne dispose pas de la vitesse d’un Virginius tout comme Mohamed Bayo, capable d’être bon dos au but mais pas forcément le plus rapide quand il s’agit de partir dans le dos de la défense.

Même situation que sur son premier but avec un porteur du ballon, cette fois-ci Bamba, non cadré par l’adversaire et un espace d’environ 30 mètres entre la défense et le gardien du KV Ostende

Sa vitesse lui permet de devancer le gardien au moment de réceptionner le ballon

Un apprentissage du poste encore nécessaire

Contre le Real Valladolid, le résultat statistique a été le même que face au KV Ostende avec un nouveau doublé. Mais pourtant, il a éprouvé davantage de difficultés face à une équipe espagnole mieux organisée défensivement. Sa tendance à chercher la profondeur a bien été gérée par le bloc espagnol et il n’a été que très peu trouvé pendant l’heure de jeu qu’il a disputé. Les seuls moments où il a pu profiter de sa vitesse ont été sur des longs dégagements de Lucas Chevalier, alors que le Real Valladolid venait chercher très haut la relance lilloise au pressing. Une solution intéressante pour surprendre la défense adverse même si cela n’a pas été le cas ce samedi face au club espagnol. Mais l’ancien sochalien devra aussi être capable d’être une solution d’appui pour ses partenaires offensifs mais aussi de l’entrejeu. Défensivement, lors de la première mi-temps, l’international français U20 a également eu beaucoup de mal à représenter un premier joueur à éliminer pour la relance de la défense espagnole, ne sachant pas vraiment où se situer par rapport aux relanceurs de Valladolid. Une situation qu’il a réussi à rectifier au cours de la deuxième période et permettant de faciliter la récupération du ballon de ses coéquipiers plus bas sur le terrain. Ainsi, l’intérim de Virginius au poste d’avant-centre pourrait bien se prolonger ces prochaines semaines, même durant la deuxième partie de saison, dans un profil de joueur plus direct et davantage capable de menacer la défense adverse dans son dos que dans du jeu court.

Advertisement
Cliquez pour commenter

Vous devez être identifié pour commenter Connectez vous

Laissez une réponse

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR