Rejoignez nous !

LOSC

Maarten Petermann : « Nous n’avons pas l’intention de vendre le club »

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Alors que L’Equipe a mené une enquête concernant l’influence réelle d’Elliott sur le nouveau propriétaire du LOSC, Merlyn Partners, le gérant de ce dernier, Maarten Petermann, a répondu au quotidien sportif.

Si le néerlandais a confirmé qu’Elliott était toujours un créancier du club lillois, il nie en bloc l’information selon laquelle celui-ci aurait un pouvoir de décision sur les décisions sportives et financières du LOSC : « Elliott a conservé un prêt non garanti de 50 M€ auprès de Lux Royalty (ancienne société de Gérard Lopez à Lille). Toutes les autres dettes, à part un petit prêt détenu par JP Morgan (estimé à 6 M€), ont été transférées à Callisto et converties en capital social pour libérer le LOSC du lourd fardeau de sa dette et d’intérêts élevés (…) Le gérant actionnaire A2 (Birch, à savoir Elliott) n’a pas son mot à dire en dehors du mandat précis pour bloquer la vente du club. Elliott n’a pas de représentation formelle ou informelle au LOSC. Il n’est pas en mesure d’influencer toute décision et n’est pas non plus investi en qualité d’associé au sein de Merlyn. Nous n’avons pas l’intention de vendre le club. Le LOSC reste un investissement à long terme comme nous l’avons dit au moment de son achat. »

Dans son édition du jour, L’Equipe ajoute qu’il existerait des discussions entre l’AC Milan et Investcorp, fonds d’investissement du Moyen-Orient, pour un rachat combiné du club italien, propriété d’Elliott, et de Lille.

Advertisement
Cliquez pour commenter

Vous devez être identifié pour commenter Connectez vous

Laissez une réponse

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR