Rejoignez nous !

LOSC

Daniel Riolo (After Foot) : « Le LOSC doit oublier ce match rapidement »

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Après la rencontre entre le LOSC et le PSG qui s’est très mal passée pour les Nordistes, les chroniqueurs de l’After Foot ont d’abord évoqué la rencontre du Paris Saint-Germain avant de parler de la rencontre lilloise. Peu de place peut être accordée à l’analyse de la rencontre globale après les faits de jeu qui ont plombé Lille.

Forcément, le premier nom qui ressort de cette rencontre, c’est celui d’Ivo Grbic. Pour Daniel Riolo, le gardien croate ne doit pas être blâmé au vu de la performance lilloise bien en dessous de celle du PSG : « Je trouve plutôt Grbic bon depuis le début de la saison. C’est un bon recrutement d’être allé chercher ce joueur. Ce dimanche soir, il se déchire mais ce n’est pas le premier qui se déchire. En Ligue des Champions, il faisait aussi plutôt des bons matchs. De toute manière, ce n’est pas que la boulette du gardien qui a fait tourner cette rencontre. Le Paris Saint-Germain était largement supérieur au LOSC avec une victoire nette et large. C’est peut-être la meilleure prestation du PSG en Ligue 1 face à un LOSC assez moyen. C’est difficile d’en vouloir à Lille ce soir qui en plus n’avait pas Renato Sanches. Lille doit oublier ce match rapidement, car le PSG a décidé d’élever son niveau et quand c’est comme ça presque personne ne peut rivaliser. Ce n’est pas aujourd’hui qu’on se rend compte que Lille est en retard au classement et aura du mal à revenir. »

Dans le même temps, Kevin Diaz estime que Grbic a plombé les bonnes intentions du LOSC sur cette rencontre : « On aurait tous aimé voir ce match sans les deux erreurs pour voir si Lille pouvait tenir tête au PSG. Je pense qu’offrir deux buts comme ça à ton adversaire, ce n’est pas facile pour les têtes lilloises. Sur Grbic, malgré tout ça, je maintiens que c’est toujours un gardien très correct de notre championnat. Tu es passé d’un gardien exceptionnel à un bon gardien. Grbic n’avait pas joué pendant plusieurs saisons avant de venir ici et de découvrir un tas de choses comme la Ligue des Champions. Mais le football est cruel, c’est un sport où le jugement est perpétuel surtout dans les grands rendez-vous comme celui-là. Les deux boulettes le suivront pendant toute son aventure lilloise car ses coéquipiers étaient revenus au score. Cela va être difficile à digérer pour lui. Surtout qu’avec sa taille, il doit dominer le jeu aérien. »

Advertisement
Cliquez pour commenter

Vous devez être identifié pour commenter Connectez vous

Laissez une réponse

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR