Rejoignez nous !

LOSC

Adil Rami : « Claude Puel donne sa chance aux jeunes »

Publié

le

Crédit photo : Imago

Adil Rami a décidé de retracer ses années au LOSC de son arrivée jusqu’au titre de 2011. Actuellement à Boavista, le défenseur international français a accordé un entretien à la Voix du Nord pour évoquer son arrivée à Lille et son possible transfert en 2009.

Dans les rangs des Dogues de 2006 à 2011, Adil Rami a découvert le football professionnel ainsi que l’Equipe de France avec le LOSC. Le champion du monde s’est notamment exprimé sur son repérage et ses débuts avec Lille : « Pascal Plancque est le premier à me proposer un essai. Il m’a permis de progresser techniquement et dans le replacement. J’ai senti qu’il croyait en moi et je me suis adapté. Puis arrive Claude Puel. Un jour, après une séance, il me dit de revenir pour une semaine avec lui. Il me prend dans le groupe. C’est bizarre car cette fois-là, je prie pour ne pas être titulaire. Quelques mois avant, j’étais mécanicien et ça allait trop vite pour moi. J’ai commencé au match suivant. Je n’étais pas prêt, mais je n’ai rien dit. J’ai fait confiance à mon destin. Claude Puel donne sa chance aux jeunes. » 

Malgré cela, Adil Rami aurait pu quitter le LOSC en 2009 et ne pas connaître l’épopée de 2011 et le doublé Coupe-Championnat. L’ancien de Fréjus, déjà très ambitieux, songeait à quitter le Nord, même si après coup, il reconnaît s’être précipité : « C’est une erreur de jeunesse. J’étais juste un homme qui n’avait pas de temps à perdre et qui voulait grimper. On m’avait vendu, à Marseille, la Ligue des champions et puis une grosse défense. J’étais vraiment en colère de ne pas partir. À l’époque, je n’ai pas encore la maturité pour comprendre que c’est mon destin. Mais j’ai su me reprendre et, derrière, je me suis fait pardonner auprès des supporters car on a fait un doublé. Ce sont mes premiers titres et on les a mérités. Cela faisait cinquante-cinq ans que le LOSC n’avait pas été champion. C’est une aventure incroyable. » 

Advertisement
Cliquez pour commenter

Vous devez être identifié pour commenter Connectez vous

Laissez une réponse

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR