Rejoignez nous !

LOSC

Stade Brestois – LOSC : les notes des Dogues

Publié

le

Crédit photo : Imago

Le retour à la réalité a été brutal. Après une victoire magnifique face au Milan jeudi, Christophe Galtier et son équipe se sont inclinés ce dimanche en début d’après-midi face à Brest. Voici les notes des Dogues. 

Maignan (7) : S’il y’en a un qu’il ne faut pas blâmer sur la première mi-temps, c’est bien lui. Il a sorti plusieurs arrêts décisifs face aux attaquants brestois et a paru souvent bien trop abandonné par sa défense. Sans lui, l’espoir n’aurait jamais existé.

Pied (3,5) : Il n’a pas été bon et a souvent été dépassé en première mi-temps. Délaissé défensivement par Ikoné, souvent attiré par l’axe sur les centres à l’opposé, il réalise une très mauvaise première mi-temps. Sa deuxième est bien meilleure des deux côtés du terrain.

Fonte (4) : C’était peut-être la première fois cette saison mais le capitaine lillois a semblé souvent en difficulté face à Mounié et Cardona. Il obtient tout de même le penalty en toute fin de première mi-temps.

Botman (4) : Comme son capitaine, il a souffert face aux deux avant-centres brestois mais aussi dans son dos dans la profondeur.

Bradaric (2) : Un match à oublier pour l’international croate qui a totalement subi les attaques brestoises, sortant à contre-temps ou perdant quasiment l’intégralité de ses duels. Il est remplacé à la mi-temps par Reinildo (6) qui réalise une belle entrée, apportant de la percussion, de l’agressivité et un état d’esprit qui a réveillé son équipe.

Ikoné (2,5) : L’international français a tout raté. Il n’a pas aidé son latéral défensivement, il n’a rien apporté offensivement. Son changement à la mi-temps est certainement sa meilleure action du match puisque Lihadji (6) a apporté de la verticalité et de la provocation dans le jeu lillois. Il est à l’origine du second but de Yilmaz et a créé plusieurs décalages dans la défense tout en étant très volontaire dans son jeu. Très encourageant.

Soumaré (3) : C’est le troisième joueur à être sorti à la mi-temps. Nonchalant, peu appliqué et jamais rentré dans son match, l’international Espoirs français a coulé comme son équipe en première mi-temps. Remplacé par Xeka (5,5) qui, comme ses deux coéquipiers entrés à la mi-temps, a insufflé un nouvel état d’esprit à l’équipe.

Sanches (4,5) : C’est certainement l’un de ses pires matchs de la saison mais il reste celui qui organise, résiste au pressing adverse et permet à l’équipe de se sortir de situation avec ballon. Plus en difficulté sans ballon aujourd’hui.

Bamba (4) : Il a été volontaire mais n’a que très peu fait de différence dans son couloir gauche. Il a paru emprunté physiquement pour effectuer le repli défensif dans la continuité.

Yazici (4,5) : Après son triplé jeudi, il enchaînait aujourd’hui et n’a jamais vraiment réussi à entrer dans son match. Il a tenté quelques combinaisons intérieures, sans réussite. Il est tout de même passeur décisif sur le second but de Yilmaz.

Yilmaz (7) : C’est le joueur de champ du onze de départ à retenir. Il a été invisible pendant 40 minutes avant d’être l’artisan de la révolte lilloise. Il transforme parfaitement le penalty avant d’inscrire un doublé en deuxième mi-temps. En fin de match, il tombe sur Larsonneur et le poteau.

Advertisement
Cliquez pour commenter

Vous devez être identifié pour commenter Connectez vous

Laissez une réponse

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR