Rejoignez nous !

Football

Quelle est la situation des défenseurs centraux lillois ?

Publié

le

Crédit photo : IconSport

A l’approche d’un mercato qui pourrait s’annoncer difficile en raison de la crise actuelle, le poste de défenseur central semble être l’un des gros dossiers du côté du LOSC. Décryptage…

José Fonte toujours le patron

Le capitaine du LOSC ne cesse de surprendre dans le Nord. Après une saison pleine l’année passée, on pouvait se demander comment le joueur de 36 ans allait pouvoir digérer un rythme à 3 matchs par semaine. Après un début de saison compliqué, l’international portugais a retrouvé son niveau à la fin de l’année 2019 et son retour en forme coïncide avec la remontée au classement de Lille.

Ayant prolongé jusqu’en 2021 en début de saison, le défenseur central souhaite poursuivre l’aventure avec Lille malgré un intérêt de son club formateur, le Sporting CP. Ainsi, José Fonte devrait être le leader de la défense lilloise et le patron de l’équipe pour une nouvelle saison dans le Nord.

 

Gabriel et Soumaoro, très courtisés

Arrivé dans le Nord au mercato hivernal 2017, Gabriel a successivement été prêté, lors de la saison 2017-2018, à Troyes puis au Dinamo Zagreb sans avoir de temps de jeu. De retour à Lille à l’été 2018, il est opposé à la féroce concurrence de Fonte, Soumaoro, Dabila et Edgar Ié, et sera considéré par Christophe Galtier comme le 5ème défenseur central dans sa hiérarchie. Mais, au cours de la deuxième partie de saison, le défenseur central brésilien a profité de la blessure de Soumaoro et de la méforme de Dabila pour devenir titulaire et ne plus lâcher la place jusqu’à présent. Fort physiquement, agressif et bon à la relance, le brésilien de 22 ans est le deuxième joueur de champ le plus utilisé par Galtier cette saison, devant José Fonte.

Après une saison et demie pleine, l’avenir du joueur devrait néanmoins s’inscrire loin de Lille, certainement à l’étranger. Lillois le plus courtisé en vue d’un transfert cet été, Gabriel attire de bons clubs européens comme Leicester, Chelsea, Arsenal, Juventus, AC Milan. Mais c’est Everton qui semble le plus avancé sur le dossier pour un transfert estimé à plus de 30 millions d’euros. Il s’agira d’une perte importante pour le secteur défensif lillois.

Cela devrait être le cas également pour Adama Soumaoro. Formé au club, l’ancien capitaine du LOSC a rejoint le Genoa cet hiver dans le cadre d’un prêt avec option d’achat après un transfert avorté à Monaco l’été dernier. En Italie, le défenseur central de 27 ans s’est rapidement imposé comme une valeur sûre et a impressionné les observateurs dès sa première apparition. Au point que la direction italienne souhaite lever l’option d’achat à hauteur de 10 millions d’euros, seulement après 4 matchs joués. Il ne devrait donc pas revenir du côté du LOSC à l’issue de son prêt au Genoa.

 

Djalo, Dabila et une recrue en balance pour le remplacer

Pour remplacer une pièce clé de la défense lilloise, il existe plusieurs solutions. Celles en interne mènent à Tiago Djalo et Yves Dabila. Recruté l’été dernier dans le cadre du départ de Rafael Leao au Milan AC, le premier a débuté la saison en tant que titulaire suite aux absences de Soumaoro et Gabriel. Après cette période, il est revenu à un rôle de quatrième puis de troisième défenseur central dans la hiérarchie de Galtier suite au départ de Soumaoro. Rapide, doué techniquement et capable d’évoluer axe gauche dans une défense centrale, Djalo présente un profil qui pourrait convenir pour remplacer le brésilien. Titularisé à 13 reprises cette saison, dont 3 fois en Ligue des Champions, l’international espoirs portugais de 20 ans a donc montré de belles promesses mais aussi des signes d’irrégularité dans un même match qui pourraient poser question dans le cas d’un remplacement de Gabriel.

Pour le second, le constat est différent. Arrivé à l’été 2017, l’international U23 ivoirien a monté petit à petit les échelons du côté du LOSC, à l’instar de Gabriel. Intégré au groupe professionnel quelques mois après son arrivée, il devient un élément sur lequel compte Christophe Galtier, devenant troisième défenseur central et montrant du caractère lors de la course du maintien en 2017-2018. La saison passée, il reste troisième défenseur central dans la hiérarchie mais profite des absences de Soumaoro pour être souvent titulaire aux côtés de José Fonte. L’éclosion de Gabriel va le faire reculer d’un rang dans la hiérarchie, suite à une mauvaise entrée contre Rennes en Coupe de France. Souhaitant continuer sa progression, il est prolongé jusqu’en 2023 avant de rejoindre le Cercle Brugge en prêt. Immédiatement installé à un poste de titulaire dans la défense centrale belge, axe gauche, il s’impose comme une valeur sûre d’une saison compliquée pour le Cercle Brugge, avec un maintien obtenu à l’avant-dernière journée après 19 journées (sur 29) passées à la dernière place. Au cours de la saison, Dabila a également été finaliste de la CAN U23 avec la Côte d’Ivoire et présent dans l’équipe-type de la compétition.

Malgré tout cela, les départs de Gabriel et Soumaoro devraient obliger la direction à recruter un joueur au poste de défenseur central. Pour cela, le club cherche un défenseur titulaire dans son club, donc au profil plutôt jeune mais confirmé en première division. Des joueurs comme Axel Disasi (22 ans, Reims) ou encore Mohamed Simakan (20 ans, Strasbourg) intéressent Lille mais, même si un investissement important pourrait avoir lieu, les joueurs semblent trop chers pour le LOSC (montant estimé supérieur à 15 millions d’euros).

 

La situation des autres défenseurs centraux lillois

D’autres défenseurs centraux sont actuellement sous contrat professionnel au LOSC. Saad Agouzoul, recruté l’été dernier et auteur d’une saison blanche suite à plusieurs blessures, pourrait être prêté afin de continuer sa progression. Hakim Ouro-Sama, revenu à l’hiver d’un prêt non concluant à Belenenses, et El-Hadji Arfang Gueye, qui a joué avec la réserve cette saison et effectué la préparation avec les professionnels l’été dernier, pourraient avoir une petite chance de s’intégrer au groupe professionnel mais la tâche s’annonce compliquée. Concernant les joueurs formés au club, Ruben Droehnle et Maxime Wackers (22 ans), titulaires indiscutables avec la réserve et encore sous contrat jusqu’en 2021, pourraient trouver un autre point de chute cet été.

Advertisement
Cliquez pour commenter

Vous devez être identifié pour commenter Connectez vous

Laissez une réponse

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR